TNTV

Vidéo - Foire agricole : le bien-être animal pointé du doigt

Le 02/10/2017 à 15:43 par TNTV | Lu 3993 fois

VAITUPA - Sur les réseaux sociaux, une photo de cages pleine à craquer de poussins à la Foire agricole, a fait réagir. Le stand d’un éleveur en particulier a été réaménagé entièrement ce lundi matin par les techniciens de la direction de l’agriculture . Un cas isolé selon l’organisation qui veille à la bonne tenue des stands des animaux de la ferme.

Des volailles en trop grand nombre dans des cages inadaptées. Le stand d'un éleveur est resté fermé ce lundi. Les organisateurs de la foire agricole et les techniciens de la chambre de l’agriculture ont tenu à réagir. Dimanche une photo de poussins les uns contre les autres dans une cage inadéquate a choqué. "On a été rapidement interpellés. On a réagi de suite", assure Marc Fabresse, ingénieur à la Chambre de l'agriculture. 

Les poussins auraient eu froid et les cages n’auraient pas été couvertes suffisamment. Pour laisser un peu plus d’espace aux animaux, de nouvelles cages ont été construites dès dimanche soir. Aucune réglementation ne précise vraiment les dimensions des cages pour exposer poules, coqs ou lapins. Mais une charte de bonne conduite a  été transmise aux exposants. Même s’il est difficile de contrôler le respect des règles. "Avant de lancer la foire, chaque éleveur a des informations. il signe une charte de qualité pour pouvoir correspondre en terme de densité, taille des cages. La difficulté c'est qu'il est possible qu'ils aient des rajouts. Et c'est très difficile de contrôler chaque jour. On a une très grande foire. C'est très bien que le public nous ait interpellés", estime Marc Fabrese. 

Chaque éleveur adapte son matériel en fonction de ses animaux.  Marie-Jeanne veille à ce que chaque lapin ait suffisamment à boire et à manger. La circulation des visiteurs a aussi été étudié en fonction du confort des animaux. "C'était notre première expérience l'année dernière. On avait très mal gérés l'espace. Cette année, on a le double d'espace, on a refait les cages. (...) On a fait un petit espace pour que les enfants puissent toucher les animaux.(...) On a fait un espace pour que les enfants et adultes puissent circuler." 

Des contrôles inopinés sont effectués dans chaque stand. L’éleveur pointé du doigt  ce week-end reprendra son activité mardi. Le règlement prévoit l’exclusion de la foire si le bien-être animal ne devait pas être totalement respecté.  


Rédaction web avec Thomas Chabrol

Marc Fabresse, ingénieur à la Chambre de l'agriculture.
Vidéo - Foire agricole : le bien-être animal pointé du doigt


Commentaires (0)



Inscription à la newsletter