FAITS DIVERS

Yves Conroy porte plainte contre ses juges


Lundi 22 Mai 2017 à 18:48 | Lu 4747 fois

JUSTICE - Condamné le 27 avril dernier pour abus de biens sociaux. Yves Conroy a décidé de déposer plainte auprès du procureur de la République contre les trois magistrats qui l’ont jugé. Il les poursuit pour faux en écriture publique, déni de justice et discrimination.


Yves Conroy déposant sa plainte. Crédit photo: TNTV
Yves Conroy déposant sa plainte. Crédit photo: TNTV
Le 7 février dernier Yves Conroy et son fils Yannick comparaissaient devant le tribunal correctionnel pour escroquerie, abus de biens sociaux et recel d’abus de biens sociaux.
 
Ils auraient, courant 2009, falsifié des documents pour bénéficier d’une défiscalisation pour l’achat de matériaux pour leur société spécialisée dans l’installation de panneaux solaires. Ils auraient également utilisé les fonds de leur société à des fins personnelles.
 
Le 27 avril le jugement tombe : Yannick Conroy est condamné à 6 mois de prison avec sursis et 1 million d’amende. Yves Conroy lui est condamné à 18 mois de prison ferme et 2 millions d’amende.
 
Lors du procès en première instance, Yves Conroy avait refusé de se présenter au tribunal arguant que l’enquête menée par la gendarmerie et la procédure engagée par le parquet étaient entachée d’irrégularité. Argument repris par l’avocat de son fils lors de l’audience.
 
Les deux hommes ont fait appel de cette décision et de surcroit Yves Conroy a déposé plainte contre les juges qui l’ont condamné. Selon lui, ils se rendent coupable des délits de faux en écriture publique, déni de justice et discrimination.
 
En effet dans son courrier de plainte, Yves Conroy atteste que la société (SARL) Ito Ra, dont il aurait détourné des fonds n’est pas inscrite au registre du commerce ni à l’institut de la statistique.
 
Il ajoute que lors de la procédure il avait demandé à corriger cette erreur de transcription, mais que cela n’aurait pas été pris en compte, d’où l’ajout du délit de déni de justice.
 
Enfin Yves Conroy évoque la condamnation du président Edouard Fritch dans une affaire de détournement de fonds publics jugé par le même magistrat qui présidait la cour qui l’a condamné.

Les sommes détournées étaient estimées à près de 56 millions et Edouard Fritch a été condamné à une amende de 2 millions mais il a été exonéré de peine pénale. Selon Yves Conroy il y aurait discrimination.
 
Cette plainte intervient à quelques jours du dépôt de candidature d’Yves Conroy aux élections législatives en Polynésie française.
 
Sam Teinaore







SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017