FAITS DIVERS

Vol à main armée : un 5e suspect interpellé hier


Lundi 2 Mars 2015 à 09:41 | Lu 958 fois

Punaauia. Quatre individus suspectés de vol à main armée ont été interpellés samedi matin à Outumaoro . L' opération a été menée conjointement par la direction de la Sécurité publique (DSP) et la gendarmerie. L'intervention du Groupement de Peloton d'Intervention a été nécessaire pour investir et perquisitionner une habitation. Hier dimanche, un 5e individu a été interpellé. Les agresseurs présumés seront présentés devant le juge d'instruction demain mardi.


Pendant près de 3 heures samedi, le périmètre a été bouclé autour d'une habitation du quartier d'Outumaoro. 80 agents de Police et de gendarmerie sont intervenus des 6 heures du matin pour interpeller les auteurs présumés d'un vol à main armée en bande organisé : 4 jeunes âgés de 25 à 30 ans. Ils sont soupçonnés d'avoir fait usage d' arme à feu pour intimider et voler un particulier jeudi à Pirae, à qui ils avaient vendu une voiture la veille. "Cela prouve qu'on a des individus qui, dans le cadre de trafics de stupéfiants, peuvent avoir des comportements extrêmement dangereux et déviants", explique le commissaire divisionnaire, directeur de la DSP, François Perrault au micro de Tahiti Nui Télévision.

Les suspects et plus largement leur cercle proche sont déjà connus des services de police . L'enquête a permis de retrouver deux armes de poing. Des investigations plus poussées sont en cours pour déterminer s'il s'agit ou non des pistolets utilisés lors du vol .
"On a retrouvé des armes. Il est encore trop tôt pour savoir si elles correspondent aux armes qui ont servi dans le cadre de cette opération. On les a retrouvées ailleurs, pas dans le domicile, dans une autre cache", déclare le directeur de la DSP. 

L'usage d'arme à feu pourtant peu courant en Polynésie prouve que la criminalité grimpe d'un cran dans certains trafics de stupéfiants. Une problématique que les forces de l'ordre prennent de plus en plus en compte.
"C'est aussi pour ça que la gendarmerie, sur un autre volet, va prochainement mener, en coopération avec le haut-commissariat et le procureur de la République, une opération de récupération volontaire des armes. Mais, en l'espèce, que des délinquants soient armés, c'est effectivement peu fréquent en Polynésie française. C'est une problématique qu'on prend en compte", annonce le colonel Christophe Veuille, commandant adjoint de la gendarmerie nationale en Polynésie. 

Au cours de cette opération, 10 personnes au total ont été interpellées et conduites dans les locaux de la DSP.  Outre les 4 jeunes suspects arrêtés samedi, un 5e a été interpellé hier dimanche. Ils devraient être présentés à un juge d'instruction demain mardi. 




 
 
 
 


Tags : JT français





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 19:01 Disparition inquiétante d'une jeune fille de 15 ans

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard