SOCIÉTÉ

Violences à Papeete : "éviter de se mettre en situation de faiblesse"


Mercredi 8 Avril 2015 à 18:20 | Lu 437 fois

Sécurité. Les chiffres de la DSP ne sont pas alarmants, mais pas non plus rassurants. "Il n'y a pas d'aggravation" de la situation, note le commandant Hanuse, mais il n'y a pas non plus d'amélioration de la sécurité à Papeete.


Depuis le début de l'année, 4 touristes ont été agressés dans Papeete. Le week-end dernier, un américain et un homme originaire de Guadeloupe ont été attaqués et roués de coups dans les rues de la capitale Polynésienne.
De jour comme de nuit, ces violences sont la plupart du temps commises par des jeunes dans le besoin. "Il s'agit souvent de jeunes majeurs qui s'en prennent à des personnes plus faibles", explique le commandant Hanuse de la direction de la sécurité publique (DSP).

Les chiffres de la DSP ne sont pas alarmants, mais pas non plus rassurants. "Il n'y a pas d'aggravation" de la situation, note le commandant Hanuse, mais il n'y a pas non plus d'amélioration de la sécurité à Papeete. Pourtant, "la municipalité a mis en place un système de caméras", souligne le représentant des forces de l'ordre. "Malheureusement, il  n'y en a pas partout."

Pour évitez de se faire dépouiller, le colonel Hanuse conseille d'éviter de se mettre "en situation de faiblesse". "Ne laissez rien dans vos véhicules, fermez vos portières", prévient-il. 


Ce soir, dans votre journal sur TNTV, retrouvez le témoignage d’un ancien détenu. Il a fait de la prison pour avoir violenté un touriste en 2003. 







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard