BUZZ

Vidéo - Mary J. Blige actrice : l'interview exclusive


Jeudi 2 Novembre 2017 à 14:59 | Lu 431 fois

PEOPLE - A 46 ans, la star du Hip Hop soul Mary J Blige devient actrice pour MudBound, un film d’époque. Ramzi Malouki l'a rencontrée pour une interview exclusive diffusée dans votre émission Ciné nui sur TNTV le 31 octobre dernier.


capture vidéo
capture vidéo
MudBound se déroule dans les années 40 dans le sud des Etats-Unis. Deux soldats de retour de la guerre, souffrent de stress post traumatique… Le film raconte l’amitié improbable entre ces deux hommes, en pleine ségrégation raciale. Mary J Blige joue Florence, la mère de l’un d’entre eux.
 
Mary quand on regarde ce film, on dirait que le Sud est en toi. Est ce que c’est inspiré de ton enfance bien que tu aies grandi dans le Bronx ?
"Oui mon père et ma mère sont tous les deux originaires du Sud, de la Géorgie. Quand nous étions enfants, ma mère, qui nous a élevés seule, nous envoyait passer l’été en Géorgie. On a tout expérimentés comme dans le film : on a vu des poulets se faire tuer, j’ai vu ma tante lui tordre le cou ! Ma grand-mère possédait une ferme, elle avait des vaches, des poulets, on mangeait les animaux qu’ils tuaient et ce qui poussait dans le jardin... les routes étaient en terre....  c’était notre vie...."

As-tu sacrifié Mary J.pour devenir Florence ?
"Oui bien sur bien sûr j’ai dû sacrifier Mary J.Blige l’artiste pour me rapprocher de Florence. Je n’avais pas l’habitude de cela et j’ai dû complètement me mettre à nu pour devenir Florence émotionnellement parlant, j’avais déjà en moi tout ce dont j’avais besoin car je faisais face à mes propres défis dans ma vie à ce moment-là et c’est en elle que j’ai placé ces émotions."  

Tu as toujours voulu  être actrice ?
"C’était en moi quand j’étais enfant. C’est ce que je voulais faire.  Ma professeur de musique miss Sweeney
réalisait des pièces de théâtre et à chaque Noël et elle me donnait toujours un rôle. Donc c’est quelque chose
dont je me savais capable, et avec l’âge c’est devenu quelque chose dont j’avais besoin !"

 
Ce film fait passer un message magnifique...
"Ce message est que nous sommes un. Que l’amour n’a pas de couleur de peau. Et que quand tout tourne mal, nous avons besoin les uns des autres plus que nous ne le pensons et c’est cela le message."
 
Quand tu dis "nous sommes un" je pense à One : " love is a temple, love is a higher law". Bien sûr quand on vous dit que vous allez interviewer MaryJ Blidge, vous passez la journée à écouter ses chansons... Quand tu les chantes sur scène, et je ne parle pas du duo avec U2 quand tu chantes “One” seule, comment résonnent les paroles ?
"J’ai à peine besoin de les chanter... car tout le monde les chante en coeur : "love is a temple" tout le monde
est en train de crier ces mots et c’est juste une énergie incroyable. C’est fou et pas dans le mauvais sens, mais dans le bon sens du terme. Génial !"
 
Les gens pensent que tu n’écoutes que du hip hop ou de la soul. Quel genre de musique écoutes-tu ? 
"Je suis une grande fan de Soft Rock. De rock’n roll, de disco. Le plus souvent, j’écoute du R’NB, mais j’écoute de tout. Je ne suis opposée à rien et j’écoute tous les types de musique."
 
Est-ce que c’est vrai que tu as signé avec une chanson – et je suis moi-même un fan d’Anita Baker – caught up in the rapture of love- C’est comme ça que tu as été remarquée ?
"Oui c’est vrai. C’est comme ça que j’ai eu mon contrat."
 
Qu’est-ce que tu aimes chez Anita ?
"Elle est si douce et jazzy mais sa voix est tout de même si puissante... Elle me transporte cette chanson "caught up in the rapture". J’étais une adolescente et je ne sais pas de qui j’étais amoureuse mais elle me mettait dans un état particulier et je ressentais ce besoin de la chanter. J’ai été au centre commercial, je l’ai chantée dans un stand de karaoke, et j’ai donné la cassette à mon père,
mon beau père à l’époque , et il l’a emmenée à la maison de disque et le reste appartient à l’histoire."

 
Cela marcherait encore aujourd’hui pour une jeune fille qui voudrait chanter ? Aller dans un karaoke,  mettre sa voix sur une chanson et la distribuer ? Cela marcherait aujourd’hui ?
"Si c’est son destin oui, si cela doit arriver ça arrivera"
 
Tu crois au destin ?
 "Absolument."
 
 
Maintenant que tu as fait ce film, quel autre genre de film tu voudrais faire ?

"J’aime les drames. J’adore les drames. Je ne suis pas sûre pour les films d’horreur, et je ne suis pas encore prête pour la comédie
mais le drame oui, le suspens..."
 
Et pourquoi pas une heroine d’action ?
"Absolument je veux faire ça ! Je veux botter les fesses de quelqu’un !"
 
On a le super héros “Black Panther” ! On attend la super heroïne !
"J’adore wonder woman, oh mon dieu, j’ai vu le film deux fois et j’ai adoré. Il faut absolument que je sois dans un film de super héros et que j’ai un rôle comme celui de wonder woman !"
 
 








Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Novembre 2017 - 09:41 La Nouvelle Star : ETO continue l'aventure

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017