SOCIÉTÉ

Vidéo - Lycée hôtelier : le poste devrait être remplacé "en début de semaine prochaine"


Mercredi 4 Octobre 2017 à 14:26 | Lu 1058 fois

EDUCATION - Un poste non remplacé et des élèves internes obligés de manger des casse-croûtes. La Fédération des parents d'élèves a dénoncé la lenteur du vice-rectorat. Philippe Couturaud admet que du retard a été pris mais il assure que les choses vont rentrer dans l'ordre.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Tahiti Nui Télévision vous en parlait mardi : la fédération des parents d'élèves pousse de nouveau un coup de colère. Le sous-chef de cuisine du lycée hôtelier n'a toujours pas été remplacé. Le chef de cuisine est obligé de prendre en charge les trois repas quotidiens des 200 élèves internes de l’établissement. 

Mais depuis jeudi, ce dernier est en arrêt maladie. Conséquence : plus personne pour nourrir les internes qui ont le droit depuis cinq jours à des casse-croûtes. "Est-ce que vous trouvez normal que depuis jeudi soir, près de 180 élèves internes du lycée hôtelier de Punaauia se retrouvent à manger des casse-croûtes parce qu'on leur dit qu'il n'y a pas de sous-chef. Alors que la demande de remplacement du second de cuisine a été faite depuis 7 semaines au vice-rectorat. Encore une fois une situation de blocage intolérable", estime Tepuanui Snow le président de la Fédération des parents d'élèves. 

Victor Ripa, élève et délégué de l'établissement explique  : "Tous les jours on se lève tôt, on a des cours, on termine tard et je pense qu'un casse-croûte ce n'est pas suffisant pour le soir (...) On ne peut pas se servir à volonté, on ne peut pas amener de nourriture. On est obligés de manger exclusivement ce qu'on nous sert. Ce n'est pas suffisant"

Le vice-recteur a rencontré la fédération des parents d'élèves et doit de nouveau la rencontrer jeudi à 14 heures. Il se dit "surpris" : "Je lui avais dit que mon téléphone était ouvert. Je suis surpris qu'il ne m'ai pas appelé".
Un concours a été organisé pour remplacer le sous-chef de cuisine. "Les remplacements ne seront nommés qu'une fois les personnes reçues au concours, nommées sur leurs postes", explique le vice-recteur. "Je connais la situation, nous connaissons la situation avec madame la ministre, le proviseur du lycée hôtelier nous a tenu informés en permanence." 

Pourtant, selon nos informations, un concours ne peut être organisé que pour des postes vacants et pas pour des remplacements. 

Philippe Couturaud admet que du retard a été pris. "Nous allons faire le plus rapidement possible (...) Je pense qu'au plus tard en début de semaine prochaine ce sera fait. Je pensais que ce serait fait en début de semaine et pour des raisons qui appartiennent à plusieurs personnes et organisations, ça n'a pas été le cas." 

Rédaction web avec Esther Parau Cordette

Philippe Couturaud, vice-recteur


Tepuanui Snow, président de la fédération des parents d’élèves







SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB