SPORT

Vidéo - Les Tiki Toa accueillis en héros


Mercredi 10 Mai 2017 à 14:30 | Lu 5026 fois

BEACH SOCCER - Les Tiki Toa sont arrivés mardi soir des Bahamas. Ils ont été accueillis à leur sortie de l’avion par la ministre des sports Nicole Sanquer et les représentants de la fédération tahitienne de Football, sans oublier ceux à qui ils ont le plus manqué : leurs femmes, enfants et parents.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Après les embrassades, nos aito sont sortis dans le hall de l’aéroport où les attendaient quelques supporters, comme Juliana, venue de Papara exprès pour accueillir ses héros. "C'était important pour moi d'accueillir nos vice-champions du Monde. Ce sont nos aito."

Des aito, on peut le dire, à l'image de leur capitaine, Naea Bennett, qui veut continuer à former la relève pour pouvoir passer le flambeau."Je suis content de ce tournoi, de cette deuxième place. Même si après la finale perdue, pour un compétiteur, c'est toujours dur à accepter. D'autant que le score est un peu sévère. (NDLR 6-0) , mais il faut l'accepter, cela fait partie du jeu".

Même si le moral en a pris un bon coup après la défaite, l'équipe, de son propre aveu, se porte plutôt bien. "On se sent bien, même si l'on a pris un coup après cette finale. On avait nos chances, mais sur ce match, le Brésil a bien joué, bien étudié notre façon de jouer. On accepte la défaite et on continuera à se préparer pour revenir encore face au Brésil, et essayer de les battre."

Pour le capitaine Courage de la sélection, à long terme, il faudra penser à la professionnalisation des joueurs. "Aujourd'hui beaucoup de grandes nations sont passées au stade de professionnels, et si l'on veut rester au niveau, il faudra que l'on fasse quelque chose. Mais avant cela, il faudrait que l'on ait de bonnes structures, un bon cadre pour pouvoir s'entraîner sérieusement et avec un sable de qualité."

Pour le meneur de jeu tahitien, "On a été actif durant deux mois avant le mondial, ce qui comparé à des équipes qui jouent toute l'année et font des tournées partout dans le monde, est peu. Et cela s'est vu durant la finale."

Quant à ceux qui lui reprochent de ne pas jouer le dimanche à cause de ses convictions religieuses, "Ces personnes-là sont des nouveaux supporters qui ne connaissent pas la vie du groupe. Je respecte leur façon de penser, mais au sein de l'équipe, on a des jeunes qui m'ont remplacé sans problème. (...) Je pense que c'est la frustration, la déception de ne pas avoir gagné, qui fait qu'il faut trouver un coupable. Et si je dois endosser ce rôle, ce n'est pas un souci."  A bon entendeur... Quant à ses objectifs: "Passer le flambeau."

Certains des Tiki Toa ne resteront pas très longtemps au fenua : Heimanu Taiarui repart dans une semaine direction l’Espagne, il va travailler quelques temps avec le FC Barcelone avant de rejoindre une autre équipe en Italie.

 
Rédaction Web avec Maite Mai








Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Novembre 2017 - 11:25 Eddy Bellais remporte le titre IKFB

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017