SPORT

Vidéo - Faatoa, Lenoir et Bottari prêts à atteindre le sommet


Dimanche 11 Juin 2017 à 11:51 | Lu 1740 fois

SPORT TRADITIONNEL - Le Heiva Tuaro Maohi 2017 sera marqué cette année par l’organisation du tout premier championnat du monde de grimper de cocotier les 14 et 15 juillet prochain, au musée de Tahiti et des îles. D’ores et déjà, sept pays du Pacifique ont confirmé leur participation. Il s’agit de Hawaii, Samoa, Fidji, Kiribati, les îles Cook, Rapa Nui et Tonga.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Comment nos grimpeurs polynésiens se préparent-ils à cet évènement ? nous avons rencontré samedi, les trois sélectionnés de l’île de Tahiti, lors de la dernière journée de championnat de Tuaro Maohi, qui s’est déroulée à Punaauia.

Pour ce premier championnat du monde de grimper de cocotier, une dizaine d’athlètes de Tahiti et des îles composeront la délégation polynésienne. Tainui, Charlie et Vaihau sont les trois représentants de l’île de Tahiti et ils ont déjà eu l’occasion de rencontrer, certains de leurs adversaires.

Tainui Lenoir, l'un des grimpeurs qui représenteront Tahiti se confie: "Le sport a grandi, en devenant international cela nous aide à nous motiver pour à être meilleur, mais pour cela, il faut s'entraîner plus durement".

S'entrainer durement car l'adversité sera à la hauteur. "On connaît le grimpeur des Samoa, il est très bon. Souple, léger. C'est un bon athlète." Les Samoa et les Kiribati font figures de favoris pour les championnats du monde, mais: "Cela nous motive. On doit s'entraîner plus qu'eux. Mais il va falloir gérer le stress aussi, le jour venu."

Charlie Faatoa est le plus ancien des trois grimpeurs. Aujourd’hui il souhaite que Vaihau Bottari, qui n’a que deux ans d'expérience dans la discipline et qui incarne la relève, puisse aller le plus loin possible, lors de ces championnats du monde.  "Je suis le plus ancien, c'est pour cela que j'attends la relève car cela fait depuis quatorze ans que je pratique ce sport".

Pour ce vétéran de la grimpe, l'important c'est de s'entraîner. "Il faut que l'on soit prêt pour ces championnats, et pour cela il faut que l'on s'entraîne ensemble.  Ces championnats vont être un véritable combat, d'autant que le représentant des Samoa sera présent et il sera difficile à battre. Mais on peut le faire."

Du côté du petit dernier, Vaihau Bottari qui a fait ses début dans la discipline l'année dernière lors du Heiva, participer au championnat du Monde est une bonne opportunité. "Les places sont limitées, et j'ai de la chance d'avoir été sélectionné. C'est une discipline qui demande de l'explosivité. Il faut être vif, et j'aime cela".

Rendez-vous est pris pour les 14 et 15 juillet prochain, au musée de Tahiti et des îles où nos trois grimpeurs se mesureront à la fine fleur de la discipline qui débarquera des "quatre coins" du Pacifique.
 
Rédaction Web avec Thierry Teamo








Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Novembre 2017 - 11:25 Eddy Bellais remporte le titre IKFB

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017