MONDE

Vidéo - Caledonia lance le premier journal en langues Kanak !


Samedi 1 Juillet 2017 à 10:36 | Lu 3768 fois

NOUVELLE-CALÉDONIE - La chaîne télévisée Caledonia a diffusé cette semaine son premier journal télévisé présenté en langues kanak. La chaîne calédonienne veut ainsi aider à promouvoir ces langues vernaculaires qui ont longtemps été mises à l'écart.


Photo: D.R.
Photo: D.R.
Lancée le 8 décembre 2013, Caledonia appelée à l'origine NCTV, est une chaîne généraliste de proximité. Outre le journal télévisé diffusé du lundi au vendredi à 18 heures, elle produit des émissions et magazines mensuels comme "Weari", "Entre terre et mer" ou encore "le Grand entretien".

Cette toute jeune chaîne, dont TNTV est partenaire, veut renforcer sa présence sur l'ensemble du territoire de la nouvelle-Calédonie et affirmer ainsi son identité de "chaîne du Pays". Elle proposait déjà certains reportages sur la culture et le patrimoine calédonien "en laissant les gens parler dans leur langue et en sous-titrant" nous a indiqué Jérémie Gandin. Cette fois-ci la chaîne a voulu aller plus loin.

Grâce à une collaboration avec l'académie des langues kanak, elle a diffusé pour la première fois cette semaine un journal présenté entièrement en kanak "avec les quatre premières langues les plus parlées, qui ont été sélectionnées parmi les vingt-huit langues qui existent" en Nouvelle-Calédonie a précisé le directeur général. Un journal sous-titré en français et en kanak pour que toute la population puisse le suivre.
 
 

Jérémie Gandin, Directeur général de Caledonia


"Valoriser et diffuser les langues kanak, ça fait partie de nos missions, c'est quelque chose qui a été demandé dans l'accord de Nouméa" a déclaré le directeur général de Calédonie, Jérémie Gandin.  
L'accord de Nouméa signé le 5 mai 1998 précise en effet, dans son article 1.3.3  que " Les langues kanak sont, avec le français, des langues d'enseignement et de culture en Nouvelle-Calédonie. Leur place dans l'enseignement et les médias doit donc être accrue et faire l'objet d'une réflexion approfondie."

Parmi les langues sélectionnées pour ce premier journal on retrouve le Drehu, le Xârâcùcù, le Ajië et le Paicî. Le Drehu, langue la plus parlée avec environ treize mille locuteurs, est principalement utilisée dans la Province Nord et sur l'île de Lifou, ainsi que par les Lifou résidant à Nouméa et dans sa périphérie. Le Xârâcùcù est utilisé dans les régions de Canala, Thio, Kaouaoua et Koh par plus de cinq mille sept cent personnes. Originaire du sud de la Calédonie, le Ajië compte près de cinq mille quatre cent locuteurs, tandis que le Paicî est la langue vernaculaire la plus usitée sur la Grande Terre avec près de cinq mille cinq cent locuteurs.

Moea Pierron

 








Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Novembre 2017 - 17:15 Raccordement de Wallis-et-Futuna au haut débit

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017