SOCIÉTÉ

Vers une appellation d'origine de la vanille de Tahiti


Mercredi 18 Juin 2014 à 19:14 | Lu 162 fois

AGRICULTURE. Face à la concurrence, le gouvernement veut différencier la production polynésienne.


Avec l’avènement de nouveaux pays producteurs de vanillatahitiensis, comme la Papouasie Nouvelle Guinée ou d’autres pays du sud-est asiatique, le conseil des ministres a estimé aujourd'hui qu'il devient nécessaire d’assurer la protection juridique de la vanille de Tahiti. Pour ce faire, une procédure de mise en place d’une appellation d’origine Vanille de Tahiti a été mise en œuvre par l’établissement Vanille de Tahiti, afin de donner à ce produit une certification de qualité et d’origine.
La Polynésie française étant compétente en la matière depuis 2004, le conseil des ministres a approuvé les modalités relatives à l’appellation d’origine Vanille de Tahiti sur son territoire. L’aire de production de la vanille de Tahiti est constituée par l’ensemble des îles des archipels des îles du Vent, des îles Sous-le-Vent et des Marquises. L’appellation d’origine est réservée aux gousses issues de Vanillatahitiensis de cultivars Tahiti et Haapape, produites en culture traditionnelle (sur tuteurs vivants) ou sous ombrière.
Le protocole de préparation des gousses, leur profil aromatique (composition chimique) ainsi que les modalités de traçabilité et de contrôle de l’appellation d’origine sont détaillées. L’ensemble de ces dispositions a été défini en concertation avec les professionnels et services administratifs concernés (service du développement rural, direction générale des affaires économiques), ainsi que la commission de la qualité de la vanille de Tahiti. L’enquête publique a été finalisée avec la publication officielle de ces dispositions en août 2012.
Cette reconnaissance polynésienne est l’étape préalable au dépôt d’une demande de reconnaissance d’une appellation d’origine contrôlée (AOC) sur le territoire métropolitain, auprès de l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO). Une extension à l’ensemble du territoire européen pourra ensuite être sollicitée par le biais d’une demande de reconnaissance d’une appellation d’origine protégée (AOP).
En parallèle, un dépôt de marque collective française et internationale sera effectué, pour étendre la protection de la Vanille de Tahiti aux pays tiers. En 2013, les exportations de Vanille de Tahiti se sont élevées à 8,5 tonnes, et ce vers les destinations suivantes : France métropolitaine (40%), autres pays d’Europe (33%), États-Unis (14%), et Japon (12%).






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 19:01 Le black tropical s'expose au Mayfly Market

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard