SOCIÉTÉ

Vers un classement de la danse tahitienne


Mercredi 9 Avril 2014 à 16:13 | Lu 207 fois

CULTURE. Geffry Salmon espère que le ori Tahiti soit classé au patrimoine mondial de l'Unesco.


Le ministre de la Culture, Geffry Salmon s’est rendu ce mercredi après-midi au conservatoire artistique de la Polynésie française(CAPF), dans le cadre du 10ème stage de pratique des arts traditionnels et du séminaire international consacré à la danse traditionnelle organisé par la fédération des groupes de danses. Le principe des stages d’une semaine, ouvert deux fois l’an aux pratiquants étrangers et aux non-résidents, consiste à proposer un apprentissage des pas de base du ‘Ori Tahiti, doublé d’une pratique instrumentale incluant le ukulele et les percussions traditionnelles.

Cette année, elles sont 11 élèves à y participer. Depuis plus de 6 ans, les mêmes élèves qu’elles soient australiennes, américaines ou japonaises reviennent pour montrer leur profond et réel attachement à la culture polynésienne puisque les enseignements dispensés sont très bien assimilés. A cette occasion, un prix spécial Louise Kimitete sera décerné. Plus de 200 pratiquantes sont ainsi passées par la formation du CAPF ce qui permet d’accompagner la pratique de la discipline à l’étranger puisque la danse tahitienne connaît un immense succès. 50% des élèves sont japonaises, le Japon recense aujourd’hui des centaines de milliers d’élèves du ‘Ori Tahiti.

Le CAPF accueille au même moment un séminaire international organisé par Manouche Lehartel et Matani Kainuku en vue d’assurer la promotion et la valorisation des arts traditionnels à l’étranger. Il répond également au souhait unanimement partagé de lancer un Heiva international, permettant de jouer la carte du tourisme culturel dans une basse saison touristique. Le séminaire permet également d’informer les représentants des groupes étrangers de l’avancée des travaux de classification et de nomenclature des pas de base de la danse tahitienne. La conclusion de ces travaux est essentielle au lancement de la procédure de classement du ‘Ori Tahiti comme élément du patrimoine mondial de l’UNESCO.






Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard