SOCIÉTÉ

Véhicules défiscalisés: les pêcheurs furieux contre les menaces d'amendes


Mercredi 23 Mars 2016 à 15:54 | Lu 2934 fois

ECONOMIE - 190 pêcheurs risquent une amende pour avoir acheté un véhicule défiscalisé ne respectant pas les normes


Crédits photo: Sophie Guébel, Sam Teinaore
Crédits photo: Sophie Guébel, Sam Teinaore
La fédération de pêche monte au créneau après l'envoi de plusieurs lettres aux professionnels du secteur primaire. Certains d'entres-eux ont été soumis au paiement d'une amende concernant l'achat de leur véhicule professionnel défiscalisé. Une décision provenant de la DICP, la direction des impôts et des contributions publiques. Les véhicules incriminés: ceux possédant une double cabine : "Pour eux, ce n'est pas des véhicules utilitaires parce-que c'est des doubles cabines! Nous, les pêcheurs, quand on est allés acheter les véhicules on était éligibles, alors on ne comprend pas le redressement d'aujourd'hui (...) c'est tout le secteur primaire qui est concerné! L'agriculture doit être dans le même état que nous!" déplore Heimana Hamblin.
Le président de la coopérative de pêche d'Arue explique que ce sont les vols qui obligent les professionnels à s'équiper avec de tels véhicules : "La double cabine, on est obligés de les avoir parce-qu'on a du matériel qui coûte cher! Lors du dernier concours de pêche qu'on a fait, un pêcheur s'est fait voler son moulinet!"

Au total, 190 professionnels du secteur primaire auraient reçu le courrier de la DICP. Les pêcheurs pourraient organiser des actions dès la semaine prochaine pour se faire entendre. 
Laure Philiber 








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard