MONDE

Vanuatu : le président du Parlement se gracie, le président du pays a "honte"


Mercredi 14 Octobre 2015 à 15:28 | Lu 289 fois

PACIFIQUE - Baldwin Lonsdale, président du Vanuatu, a réagi à l'attitude du président du parlement de son pays. Il a évoqué sa honte et son chagrin face après que Pipite Marcellino ai décidé de se gracier en son absence...


Crédit : ABC
Crédit : ABC
De retour au Vanuatu, le président Baldwin Lonsdale s'est adressé à la population, rapporte Radio Australie. Il a vivement dénoncé l'attitude du président du Parlement, Pipite Marcellino.
Ce dernier occupe les fonctions de président lorsque Baldwin Lonsdale n'est pas au Vanuatu. Il a profité de son pouvoir temporaire pour annuler sa condamnation pour corruption, ainsi que celle de 13 autres députés....
 
"Nous devons mettre fin à ces comportements malhonnêtes", a déclaré Baldwin Lonsdale. Selon lui, "seul le président a le pouvoir de gracier quelqu'un, pas le président par intérim". Face à la "honte et au chagrin" qu'il dit ressentir, Baldwin Lonsdale assure qu'il fera tout pour que la justice soit respectée. Il devrait prendre une décision dans les prochains jours. 
 
Par ailleurs, selon Radio Australie, le président du Parlement n'a pas "seulement" décidé d'annuler sa condamnation et celle de ses 13 collègues. Pipite Marcellino a aussi émis une ordonnance de suspension du médiateur pour faute grave."Je suis toujours le médiateur du Vanuatu", répond Kalkot Mataskelekele.
 
 








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard