FAITS DIVERS

Une vengeance qui lui vaut 5 ans de prison


Mardi 7 Février 2017 à 15:43 | Lu 6211 fois

JUSTICE - Ce mardi, un homme d'une trentaine d'années était convoqué devant la cour pour avoir incendié la gendarmerie de Tahaa le 9 juillet 2016. Une vengeance qui lui a coûté cher.


Photo d'illustration Tahiti Nui télévision
Photo d'illustration Tahiti Nui télévision
Selon ses propos il aurait agi sous le coup de la colère. Quelques semaines avant les faits, le domicile du prévenu a été perquisitionné par les gendarmes. Plusieurs plants de cannabis ont été saisis et détruits. C'était selon lui son seul moyen de subsistance. Le prévenu avait déjà été condamné pour détention de stupéfiant.
 
Le soir du 9 juillet il se rend à la fête foraine de Patio où il boit beaucoup. Sur le chemin du retour, il s'arrête à la gendarmerie. Et voulant se venger de la destruction de ses plants de pakalolo, décide d'incendier l'une des voitures des militaires. Il asperge le véhicule d'essence et y met le feu. C'est le bruit provoqué par l'éclatement des pneus qui alerte les gendarmes. L'incendie s'est alors propagé à une palette sur laquelle est entreposé du matériel domestique destiné à un gendarme tout juste arrivé à la brigade.
 
L'incendiaire est rapidement retrouvé grâce une preuve qu'il a laissé sur les lieux : la notice d'un médicament qui lui a été prescrit et qu'il a utilisé comme mèche pour allumer son feu. Il s'agissait d'un médicament très rarement prescrit.
 
Le prévenu a été condamné à 5 ans de prison, dont trois avec sursis assortis d'une obligation de soin et du remboursement du matériel détruit dans l'incendie. Il a exprimé des regrets et promis de ne plus consommer d'alcool et de paka.
 

Sam Teinaore






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017