SOCIÉTÉ

Une surdouée de 5 ans et demi à l'UPF


Vendredi 1 Avril 2016 à 14:46 | Lu 21543 fois

EDUCATION - Vailea Ichtus bat tous les records : elle a su parler à huit mois, lire à deux ans et extraire des racines carrées à quatre ans. A cinq ans et demi, elle est inscrite en première année de licence Lettres et Arts à l'Université de la Polynésie française.


Son sac est en forme de coccinelle. Mais, en dehors de sa taille, rien d'autre ne distingue Vailea Ichtus de ses camarades de licence de Lettres et Arts : elle suit le même programme, se passionne pour la sémiotique, pour les poèmes de Francis Ponge ou les romans de Milan Kundera. 
"Elle lit plusieurs livres en une soirée, de temps en temps elle nous donne un coup de main en littérature ou dans d'autres matières" souligne Raitea Drollet, assise à ses côtés en cours. "Je suis un peu jalouse parce qu'elle est carrément plus intelligente que nous alors qu'elle a 14 ans de moins !" confesse une autre étudiante, Tevaihau Tuahiva.
Et cette intelligence exceptionnelle, la petite fille ne la met pas qu'au service de la littérature : elle s'intéresse aussi à la chimie expérimentale, et a même souhaité  s'inscrire en double cursus à l'UPF, c'est-à-dire suivre deux licences en même temps.
Mais le Président de l'Université, Eric Conte, a refusé cette double inscription, au motif principal qu'il faut "lui laisser vivre sa vie de petite fille" selon lui.
Qu'importe, elle mettra toute son énergie dans ses études littéraires. Avec un objectif ambitieux : décrocher le prix Nobel de littérature. Retrouvez le reportage complet et son interview dans le journal de TNTV de vendredi soir.
 
Rédaction Web







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard