SPORT

Une soirée en l'honneur des champions de va'a


Jeudi 4 Septembre 2014 à 11:23 | Lu 407 fois

PIROGUE. Bora Bora peaufine sa candidature au Championnat du monde de 2018.


Les rameuses de Bora Bora  font la fierté de la discipline.
Les rameuses de Bora Bora font la fierté de la discipline.
Le maire de Bora Bora a organisé un dîner en l'honneur des rameurs et rameuses qui sont montés sur la première marche du podium au Championnat du monde de va’a au Brésil mercredi 3 septembre.
Les dix rameurs polynésiens âgés entre 15 et 26 ans, accompagnés par cinq officiels, ont récoltés de nombreuses médailles à Rio de Janeiro.
Ranihei Nui, la plus jeune de la délégation, a remporté deux médailles d’or, en V1 500m cadette et V12 junior fille ; de l’or également pour les V6 500m open dame, V6 1500m open dame et V12 1500m open dame. Tetuanui Maimaro s’est offert une médaille d’argent en V1 500m senior homme et Terai Taruura, une médaille de bronze en V1 500m open dame. Cette dernière, en tant que rameuse et capitaine de l’équipe, a su trouver les formations gagnantes pour cette première participation à un Championnat du monde de va’a. C’est donc "une mission remplie à 200% pour Bora Bora. Tavana (le maire de Bora Bora Gaston Tong Sang, ndlr) nous accompagne, nous donne les moyens, les équipements, le matériel, parce que les jeunes de l’île ont du potentiel. C’est donnant-donnant. Tavana tient ses promesses et nous aussi, confie Daniel Taea, entraîneur et responsable de la délégation.

Les rameurs de Bora Bora ne vont pas s'arrêter là. A peine rentrés, ils reprennent leurs entraînements pour la Hawaiki Nui, en novembre, les Jeux du Pacifique, au mois de juillet l’an prochain et la prochaine Molokai race. Ils ne perdent pas non plus de vue le Championnat du monde en 2016, qui se tiendra en Australie, ni celui de 2018, où Bora Bora s’est positionnée en pays hôte. Pour sa candidature, outre le plan d’eau de Matira, le maire compte mettre à dispositions ses infrastructures, ainsi que les moyens de transport ou encore la sécurité nécessaire au bon déroulement de l’événement. Pour avoir organisé une première fois en 2002, Bora Bora connaît bien le déroulement et les impératifs d’une telle course. Le dossier de candidature est en cours d’élaboration.







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard