FAITS DIVERS

Une rivière au centre d'un conflit de voisinage à Hitiaa


Mardi 12 Janvier 2016 à 19:21 | Lu 823 fois

ENVIRONNEMENT - C'est un conflit de voisinage en apparence banal... Mais il pourrait avoir déjà causé des dégâts importants sur l'environnement. A Hitiaa sur la terre Tetira, une rivière sépare deux propriétaires. Et voilà trois mois qu'elle semble poser problème. La plage où elle se déverse est pleine de boue. Et les deux propriétaires résidant aux abords de cette rivière s'accusent l'un l'autre d'en être responsable.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
"L'eau qui ruisselle sur ses terres ne s'écoule plus dans la rivière"... c'est ce que reproche Edwin Teraiharoa à son voisin. Selon lui, Richard Pere a dénaturé le lit de la rivière qui les sépare, en terrassant le flanc de montagne et en enrochant le cours d'eau.
"Il (Richard Pere, NDLR) dit que c'est de ma faute. Moi je veux que cette affaire aille devant le tribunal, devant le procureur. Qui lui a permis de remblayer la rivière, faire des enrochements, qui lui a permis ? Ça ne peut-être que deux maires : soit Domingo, soit Jacqui Drollet. Il parait qu'il a des appuis très haut", éclate Edwin Teraiharoa au micro de Tahiti Nui Télévision.

Depuis près de 3 mois, la plage où la rivière en question se déverse est remplie de boue. Des dégâts causés selon Richard Pere, par les travaux du Centre d'enfouissement technique de son voisin.
"La boue vient de l'autre côté. Il a fermé la rivière. (...) Si on ferme le lit de la rivière, un jour elle reprendra son lit. On le sait très bien", explique Richard Pere. "Sur le plan, il y a deux écoulements. Aujourd'hui il n'y en a qu'un seul", détaille-t-il. 

Hors de question pour Richard Pere de mettre fin à ses travaux. Il construira un lotissement sur les terres de son beau père. L'homme a déposé plainte ce mardi matin, et son voisin non plus n'en restera pas là. "La suite c'est le tribunal. Et puis c'est le paiement de toutes les amendes. Je suis sûr que ça va être salé (...) Je ne vais pas le laisser faire. Il faut qu'il paie", lance Edwin Teraiharoa.  
En attendant, le service de l'équipement a été informé. Un agent a assuré à Tahiti Nui Télévision que le dossier était cours d'instruction.


Redaction Web (Interviews : Maite Mai / David Chang Chen Chang )

Edwin Teraiharoa, propriétaire du terrain sur lequel se trouve le CET


Richard Pere, voisin d'Edwin Teraiharoa








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard