SOCIÉTÉ

Une résidence pour 24 familles et peut-être des emplois


Lundi 31 Août 2015 à 16:58 | Lu 464 fois

PUNAAUIA - Dans le cadre du projet Tahiti Mahana beach, 24 nouvelles familles ont été relogées ce lundi. Le ministre Teari Alpha espère également leur trouver du travail.


Crédit : présidence de la Polynésie française
Crédit : présidence de la Polynésie française
Ce lundi, 24 familles ont reçu les clefs de leur nouvel appartement, résidence Vairai à Punaauia. Dans le cadre du projet Tahiti Mahana beach, plusieurs familles en situation précaire à Outumaoro ou encore sur les remblais sont relogées. Le Pays se fixe comme objectif de construire 150 habitats groupés et 400 fare MTR. Cette année, selon le ministre du Logement Teari Alpha, 124 habitats groupés et 280 fare MTR doivent être livrés. 
Dans 15 jours, 80 familles seront logées dans une nouvelle résidence. Elles avaient perdu leur logement quartier Johnston à Faa'a il y a plusieurs années et étaient depuis logés sur un terrain du pays. 

Les familles relogées à Vairai sont locataires. Un grand changement pour ces personnes qui n'avaient jusque là rien payé. "Tu sors d'un endroit où tu ne paies rien. Et tu arrives dans un endroit où tu paies quelque chose. Ça change tout. Il n'y a que mon mari qui travaille. C'est un peu lourd", témoigne Bellais Kataka, une nouvelle habitante de Vairai. Elle regrette de ne pas pouvoir devenir propriétaire. "On reste juste locataire, on ne devient pas propriétaire. Je ne trouve pas ça juste. Tu sors d'un endroit où tu es chez toi et tu arrives dans un endroit où tu n'es pas chez toi. Tu paies, mais tu n'es jamais propriétaire", lance-t-elle. 

Pour le ministre du Logement, "ces familles ne sont pas surprises de venir payer un loyer". D'autant plus qu'elles seront aidées : "Les loyers d'équilibre sont de 40, 50, 60 000 selon la taille des logements et la plupart de ces familles vont payer 15 000, 20 000 ou  25 000 Fcfp par mois." Tout cela grâce à l'aide familiale au logement, prise en charge par le Pays. 

Et ce n'est pas tout : le Pays souhaite également donner un travail à ces personnes. "Ces familles vivaient quand même difficilement dans des cabanes, dans des taudis. Je pense qu'il est indigne aujourd'hui de laisser des gens vivre dans ces situations. Et derrière il y a un projet de développement. Le souhait que nous allons faire c'est de monter un collectif pour que ces familles accèdent à l'emploi sur le projet Mahana beach demain. Ils ont quitté une situation pour vivre une autre situation. L'objectif c'est que demain, non seulement ils gagnent un logement, mais aussi qu'ils gagnent un emploi : c'est ça le plus important", affirme le ministre. 

La résidence Vairai financée par l'Office polynésien de l'habitat (OPH), le Pays et l'Etat, aura coûté 643 060 156 Fcfp.


Rédaction Web (interviews : Tauhiti Tauniua Mu San / Maite Mai)

Teari Alpha, ministre du Logement


Bellais Kataka, nouvelle habitante de la résidence Vairai









Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard