SOCIÉTÉ

Une mère donne son rein pour sauver sa fille


Mardi 21 Avril 2015 à 11:29 | Lu 484 fois

Une jeune femme atteinte d'un lupus a reçu hier, le rein de sa mère pour la sauver. Le don d'organe est une belle démonstration de générosité qui pourrait permettre à de nombreuses victimes d'insuffisances rénales de se soigner.


Le professeur Méjean est de retour sur le fenua pour trois opérations. Chef de service d'urologie de l'hôpital George Pompidou à Paris, il était hier soir invité sur le plateau de TNTV pour nous parler de l'opération. Une jeune femme a pu être sauvée grâce au rein de sa mère.

" Il est rare d'avoir une insuffisance rénale terminale à 27 ans (...) elle a contracté il y a quatre ans un lubus au cours de sa grossesse et elle a eu une dégradation très rapide de sa fonction rénale. Cela a nécessité uneintervention très rapide de l'hôpital et sa mère a rapidement décidé de lui donner un rein. " explique-t-il.

De plus en plus de patients sont atteints d'insuffisances rénales sur le fenua. L'hypertension artérielle, le diabète ou encore l'obésité sont souvent à l'origine du problème. 

" Je pense que la détection et la prévention de ces maladies est absolument essentielle pour prévenir et éviter la dégradation de la fonction rénale. Il faut que le comportement alimentaire soit adapté, il faut vraiment prendre conscience que l'obésité n'est pas un bon élément. On sait que la Polynésie est un peu accablée par cette obésité. C'est vrai que ce n'est pas toujours facile de se faire suivre et la prévention de ces maladies est importante " affirme le professeur.

Le don d'organe est un geste fort qui pourrait permettre à de nombreuses victimes d'insuffisances rénales d'aller mieux. Aujourd'hui, le don de rein peut s'effectuer même lorsqu'il n'y a pas de lien de parenté avec le malade.

" Il faut que les Polynésiens parlent entre eux, discutent entre eux, que chacun se prononce dans l'hypothèse où il serait lui-même décédé. Est-ce qu'il voudrait ou pas qu'on lui prélève ses organes ? Les proches de ceux qui ont une insuffisance rénale doivent avoir ce geste de générosité." témoigne le professeur Méjean.

Depuis la mise en place de ce type d'opération, une vingtaine de personnes ont pu être opérées en Polynésie.






Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard