SOCIÉTÉ

Une lueur pour se rappeler


Mercredi 2 Novembre 2016 à 14:29 | Lu 1564 fois

TOUSSAINT - Au lendemain de la Toussaint, l'Eglise catholique commémore chaque année la mémoire des fidèles défunts. Cette commémoration date du septième siècle. En occident celle-ci se déroule en journée, mais dans certains pays asiatiques comme en Polynésie, cette cérémonie débute la veille, par une soirée d'illumination que l'on appelle ici, le "turamaraa".


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV

Au cimetière de l'Uranie, après une prière commune avec les fidèles au pied du calvaire érigé par le père Rougier,  le père Christophe se rend sur la tombe du premier curé de la cathédrale de Papeete. Il nous explique la signification de cette soirée d'illumination que l'on appelle en Polynésie :  "turamaraa".

"Dans tous les cimetières de Polynésie, il y a des turamaraa. Ici au cimetière de l'Uranie, pour différentes raisons historiques, il n'y en avait pas. A la demande des fidèles, on en a instauré un, et depuis cinq années, on se retrouve le 1er novembre à 17 heures pour un moment de prière autour de la tombe du père Rougier, avant que les familles se dispersent et aillent prier sur les tombes des familles".

Au lendemain de la Toussaint, l'Eglise célèbre tous les fidèles défunts. "La tradition veut que la veille au soir on vienne illuminer les tombes pour se souvenir des défunts et faire mémoire, parce que nous croyons qu'ils sont toujours vivant." Et au père Christophe de préciser, "Cimetière, en grec, signifie l'auberge du passage. Nous sommes donc ici dans l'auberge du passage où nos fidèles défunts et parents sont de passage en attendant la résurrection".

Les chandelles allumées sur les tombes rappellent l'espérance, cette foi des chrétiens, que les défunts ne sont pas morts définitivement mais "attendent le retour glorieux du Christ."

A l'origine de cette coutume, l'Eglise catholique. "Depuis les 7ème et 8ème siècles, c'est une tradition. Dans les pays occidentaux, la plupart du temps, c'est dans la journée, mais en Polynésie la tradition a voulu que cela se fasse le soir avec l'illumination des tombes."
 
Rédaction Web avec Thierry Teamo








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 19:01 Le black tropical s'expose au Mayfly Market

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard