SOCIÉTÉ

Une glace faible en glucose, créée pour les diabétiques


Jeudi 23 Juin 2016 à 16:12 | Lu 4749 fois

SANTE - Un glacier du fenua a décidé de créer des produits accessibles à tous. A base d'ingrédients locaux, faites de manière artisanale, mais surtout pauvres en glucose, pour les clients atteints de diabète.


Selon la Caisse de prévoyance sociale, la Polynésie comptait 7409 patients diabétiques en 2012. Les personnes atteintes de diabète doivent maîtriser leur consommation de sucre. A priori donc, les glaces sont proscrites. Un glacier de Papeete a eu l'idée de créer des glaces adaptées. "On a quelques personnes qui venaient nous voir, qui avaient l'eau à la bouche, mais ne pouvaient pas acheter nos glaces, car ils étaient diabétiques", explique Aurore Sevin, gérante. La jeune femme a donc pris conseil auprès d'une diététicienne du fenua : Isabelle Didier-Georges. "Ça m'a permis vraiment de savoir quelle était cette maladie et de pouvoir essayer de la contourner, de faire quelque chose qui puisse aider les diabétiques", détaille Aurore. 

Le glacier a donc créé une gamme de glaces pauvres en glucose. Les Givrées utilisent le sucralose, un édulcorant. "Ce sont des petites sucrettes dans lesquelles il y a très peu de glucose. (...) L'indice glycémique est beaucoup moins élevé et donc les diabétiques peuvent goûter ces glaces."
Seul bémol : on ne peut pas faire de glaces pauvres en glucose avec tous les parfums. "On est obligés de partir sur des parfums assez simples comme la vanille, le café, la pistache. Ce sont des arômes qu'on va rajouter donc pas de sucre dans les composants. Alors que si on avait voulu le faire pour l'oreo, le cookie... Ce sont des produits dans lesquels il y a énormément de sucre", souligne la gérante du glacier. 

Faire des glaces pour les diabétiques coûte un peu plus cher que des glaces normales. Mais le glacier a fait le choix de ne pas augmenter ses tarifs. "Pour le moment, comme on vient de le faire, on ne sait pas trop ce que cela va nous rapporter. Mais on n'est pas parti dans l'esprit de faire quelque chose de rentable, mais plutôt de faire plaisir à tout le monde", confie Aurore Sevin. 
 


Rédaction Web (Interview / images : Tauhiti Tauniua Mu San ; Sam Teinaore)

Aurore Sevin, gérante du glacier Les Givrées








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard