SOCIÉTÉ

Une étude pour mieux comprendre l’impact du climat sur la vie dans les atolls


Lundi 22 Juin 2015 à 09:27 | Lu 314 fois

ENVIRONNEMENT. L’Agence Française de Développement organise la restitution d’une étude visant à mieux comprendre comment les populations des atolls du Pacifique s’adaptent aux effets du changement climatique.


Archives
Archives
La restitution des travaux de recherches menés dans le cadre de l’étude "Changement climatique et atolls du Pacifique : une étude comparée de la résilience socio-environnementale en situation de risque extrême" aura lieu le 25 juin 2015.

La Polynésie française figure cinquième parmi les atolls du monde. Ces îles basses coralliennes sont soumises à un triple défi : cyclonique, océanique (réchauffement, montée des eaux) et socio-économique (modèle de développement durable dans un contexte de limite extrême des ressources locales). Ces ensembles insulaires sont très limités dans leurs potentiels de développement économique et d’expansion démographique. Quels pourraient être les axes de résilience socio-environnementale pour ces atolls ? Quels seraient les meilleurs leviers sur lesquels agir en matière d’adaptation au changement climatique pour ces territoires,n impliquant la défense du milieu naturel, la préservation de la biodiversité et l’exploitation du potentiel économique par les populations locales ? 


Pour répondre à ces questions, l’Agence Française de Développement, acteur majeur du financement de la lutte contre le dérèglement climatique dans le monde, a financé une étude visant à identifier et comparer les déterminants de la résilience socio-environnementale d’atolls du Pacifique se trouvant dans une situation différente du point de vue politique et culturel (francophones/anglophones), mais néanmoins très proche en ce qui concerne leurs ressources naturelles, leur peuplement et leur histoire. La lutte contre le changement climatique constitue aujourd’hui un défi majeur pour les États et territoires du Pacifique Sud. À l’heure où se prépare la 21ème conférence internationale sur le climat (COP21), qui se tiendra à Paris en novembre prochain, il est essentiel de comprendre les risques climatiques pesant sur ces territoires. Il est encore plus important de mettre en valeur les solutions développées par les populations de ces archipels, et ce faisant de renforcer la dynamique de mobilisation et d’action en faveur de la lutte contre le dérèglement climatique. Cette étude a été confiée à une équipe pluridisciplinaire mixte du Centre de recherches insulaires et observatoire de l’environnement de Polynésie française (CRIOBE) et de L’université de Polynésie française.

Les chercheurs viendront présenter les premières conclusions de leurs enquêtes le jeudi 25 juin de 9h00 à 12h00 à l’amphithéâtre de la Chambre de Commerce, d’Industrie, des Services et des Métiers (CCISM), 41 rue du Dr Cassiau à Papeete.
 
Communiqué de presse







Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 13:07 Le Taaone fait son Téléthon

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard