MONDE

Une dizaine de civils, dont cinq enfants tués en Syrie


Samedi 8 Avril 2017 à 13:05 | Lu 5966 fois

SYRIE - Dix-huit civils dont cinq enfants ont été tués samedi dans un raid aérien dans la province d'Idleb, dernier grand bastion des insurgés dans le nord-ouest de la Syrie, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).


Un hélicoptère de l'armée syrienne largue des bombes sur une zone rebelle présumée à Daraa, le 8 avril 2017. Crédit photo : AFP
Un hélicoptère de l'armée syrienne largue des bombes sur une zone rebelle présumée à Daraa, le 8 avril 2017. Crédit photo : AFP
Selon l'Observatoire, le bilan du raid sur le village de Urum al-Joz pourrait s'élever, plusieurs personnes ayant été grièvement blessées.

Le bombardement a vraisemblablement été mené par des avions de l'armée russe, qui soutient le gouvernement syrien dans la guerre qui a fait plus de 320.000 morts et jeté des millions de Syriens sur les routes en six ans.

La province d'Idleb est contrôlée par une alliance de rebelles composée notamment de l'ancienne branche d'Al-Qaïda en Syrie, et est régulièrement bombardée par l'aviation du régime et celle de son allié russe.

Mardi, une attaque chimique présumée a été menée contre la localité de Khan Cheikhoun dans cette même province tuant au moins 87 civils, dont 31 enfants. 

L'attaque a été imputée notamment par Washington au régime du président Bachar al-Assad. Elle a déclenché trois jours plus tard la première action militaire des États-Unis depuis le début en mars 2011 de la guerre en Syrie contre le gouvernement syrien, qui a nié toute responsabilité.

AFP







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 14:47 Séisme de magnitude 7 près des îles Loyauté

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017