SOCIÉTÉ

Un projet de loi pour un usage "contrôlé" du cannabis


Mercredi 4 Février 2015 à 09:48 | Lu 1142 fois

Sénat. Le texte devait être examiné aujourd'hui


Archives gendarmerie
Archives gendarmerie
Le Sénat devait examiner aujourd'hui mercredi, le projet de loi de la sénatrice écologiste Esther Benbassa visant à permettre un usage "contrôlé" du cannabis. Déposé il y a près d'un an, le texte prévoit d’autoriser la "vente au détail" de "produit" à base de cannabis via un réseau de débitants agréés, comme l’est aujourd’hui le tabac. Le texte maintient en revanche toute une série d’interdits, comme la vente aux mineurs, l’usage dans les lieux publics et toute forme de publicité. Des sanctions seraient prévues pour toute personne vendant du cannabis sans être débitant. Le texte est, selon les propos d'Esther Benbassa rapportés par Le Monde, "le premier à arriver au Parlement"sur cette question. Mais la sénatrice ne se fait pas d’illusion sur son sort, il devrait être rejeté en l’absence de majorité sur le sujet. Elle estime néanmoins que sa proposition de loi s’inscrit dans un "processus de sensibilisation" plus général, la voyant comme une "étape". Et au vu de la multiplication des initiatives en France et des décisions prises à l’étranger – notamment aux Etats-Unis où la vente et la consommation sont autorisées dans les Etats Colorado et de Washington –, la sénatrice du Val-de-Marne en est convaincue : "Il y a tous les signes d’adoucissement sur cette question, ça va bouger."
 





Vos réactions

1.Posté par Anonymous le 07/02/2015 03:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La France étant endettée et avec un système de répression complètement inefficace,
Il faudrait mieux contrôler et encadrer cela serait plus efficace surtout qu il serait possible que cela rapporte beaucoup d'argent avec les taxes et créerai des milliers d'emplois. Vu la situation actuelle, la France serait bête de ne pas en profiter à l'image des états unies qui comme l'état du Colorado qui ne sait plus quoi faire de sont argent. La répression coûte chère et insiste encore plus la consommation des jeunes qui adorent braver les interdits.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 14:43 La Reine des Neiges truste les rayons

Samedi 3 Décembre 2016 - 13:07 Le Taaone fait son Téléthon

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard