SOCIÉTÉ

Un nouvel amphithéâtre à l'Université


Vendredi 16 Janvier 2015 à 16:48 | Lu 343 fois

Education. Le nouvel amphithéâtre a une superficie de 155m2, 166 places assises et 5 places PMR.


source photo : www.upf.pf
source photo : www.upf.pf
L'université de la Polynésie française (UPF) inaugurera un nouvel amphithéâtre le 23 janvier prochain en présence de la presse et d'officiels. 
Selon l'UPF, l'insuffisance du nombre de salles de cours et d’amphithéâtres de grande capacité d’accueil rendait délicat l’accueil des 3500 étudiants qui fréquentent l’université notamment les promotions supérieures à 150 étudiants comme les PACES (première année commune des études de santé). Ce nouvel espace apporte une souplesse dans la programmation des emplois du temps de toutes les filières de l’UPF ainsi qu’un équipement adapté à la qualité des enseignements.
 
Le nouvel amphithéâtre a une superficie de 155m2, 166 places assises et 5 places PMR.  L’amphithéâtre A2 est actuellement équipé d’un vidéoprojecteur, un micro, 2 écrans LCD de projection de 50’ pour assurer une visibilité parfaite à l’ensemble des auditeurs ainsi que 6 enceintes.
Dans quelques semaines, un écran interactif, un système de visioconférence et un système de captation vidéo pour pouvoir diffuser les cours sur internet ou proposer des MOOC (massive open online courseou formation en ligne ouverte à tous) compléteront l’équipement de cet outil moderne au service de la pédagogie et des étudiants.
 
Selon le communiqué de l'université, les travaux pour ce nouvel espace ont duré 7 mois faisant intervenir 13 entreprises locales sur le chantier. L’opération d’un montant de près de 70 000 000 Fcfp a été réalisée sur fonds propres par l’UPF. La rénovation de l’amphithéâtre A2 est l’un des 4 projets d’extension ou de réhabilitation d’espaces engagés en 2014 pour un montant total avoisinant les 90 000 000 Fcfp pour près de 600 m2 rénovés et entièrement équipés.

La rénovation de l’amphithéâtre A2 s’inscrit dans le cadre d’un projet d’ensemble destiné à redessiner l’université de 2030 et qui a été matérialisé, dès la fin de l’année 2014, par le SDIA ( Schéma directeur immobilier et d’aménagement, NDLR). Ce dernier prévoit notamment plusieurs constructions neuves comme la création d’un bâtiment dédié à la recherche en "sciences dures et expérimentales" et d’un autre pour accueillir la future Maison des sciences de l’Homme du Pacifique. Le doublement de la surface de la bibliothèque universitaire, sa rénovation et sa restructuration comptent également au nombre des priorités de l’UPF. 






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard