BUZZ

Un iguane retrouvé à Tipaerui


Jeudi 12 Mai 2016 à 13:00 | Lu 14274 fois

ENVIRONNEMENT - Des agents de la DSP ont déposé un bocal contenant un animal peu familier des Polynésiens : un iguane. C'est un particulier de Tipaerui qui a retrouvé la bête dans son jardin.


Examen par un agent de la DIREN de l'iguane retrouvé à Tipaerui
Examen par un agent de la DIREN de l'iguane retrouvé à Tipaerui
Le reptile, mort, a été découvert par un riverain de Tipaerui, et confié à la DSP au début du mois. Les agents l'ont transmis à la direction de l'environnement. Il est très rare de trouver des iguanes sur le fenua. Ces espèces protégées sont interdites ici. 

C'est la DSP qui l'a récupéré le 5 mai. Une personne l'a déposé dans leurs locaux. C'est un reptile apparenté à la famille des iguanes. C'est arrivé d'en trouver mais c'est exceptionnel car ces espèces ne sont officiellement pas autorisées en Polynésie", explique Christophe Brocherieux, chargé d'études à la Diren. "On peut penser que ce sont soit des gens qui en avaient assez de le nourrir et de l'avoir chez eux, soit, qu'il s'agissait d'un trafic. On ne sait pas vraiment. A priori, il ne s'agit pas d'une espèce dangereuse, en revanche, par le passé, on a vérifié qu'une espèce introduite dans un milieu qui n'est pas le sien peut-être préjudiciable pour le nouveau milieu dans lequel elle se trouve.Un seul individu n'est a priori pas très nuisible" ajoute l'agent. 

Si vous trouvez un animal issu d'une espèce protégée, voici la procédure à suivre : "A partir du moment où on s'engage à gérer un animal, on le garde. Mais ce type d'espèce est interdite ici. C'est de l'introduction illégale, c'est répréhensible et c'est formellement interdit. Ce sont des espèces protégées. Il y a quelques années, on nous en avait rapporté un vivant, et nous l'avions renvoyé dans son milieu. Les iguanes sont protégés par une convention internationale, nous l'aurions réexpédié s'il était vivant" indique le chargé d'études de la direction de l'environnement. 

Rédaction web

 

Christophe Brocherieux, chargé d'études à la Diren








Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 11:13 Il fait le cabot

Samedi 3 Décembre 2016 - 16:45 Atterrissage très très difficile en parapente

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard