SOCIÉTÉ

Un éco-digesteur pour des produit bio à Nuutania


Samedi 26 Novembre 2016 à 16:10 | Lu 1825 fois

AGRICULTURE - Des légumes bio à la prison de Nuutania. Depuis près d'un an, le centre pénitentiaire de Nuutania dispose d'un éco-digesteur, un appareil qui permet de transformer les déchets alimentaires en engrais. En plus de réduire ses déchets, le centre produit des légumes Bio.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Depuis un an, tous les déchets alimentaires de Nuutania sont placés dans cette machine. Un éco-digesteur. Il brasse et assèche les déchets jusqu'à ce qu'il ne reste que ce terreau. Très riche en nutriments, il servira d'engrais.
 
Yannick Massard, directeur des établissements pénitentiaires de Polynésie française nous en dit plus. "Cela nous permet une gestion de nos déchets alimentaire efficace totalement éco-responsable, qui est aussi une orientation forte de la direction de l'administration pénitentiaire, cela permettait de répondre à cet objectif institutionnel, et avec notre faa'apu sur le domaine, nous avons pu aussi, grâce à cet éco-digesteur, se passer d'engrais chimique pour la production de l'ensemble des légumes et des fruits."

Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
L'exploitation agricole est gérée par des détenus. Certains ont obtenu une attestation de formation agricole. Grâce à l'éco-digesteur, ils iront beaucoup plus vite.
 
Pour  Silvère Lamy, formateur en agriculture bio, l'éco-digesteur permet de composter très vite des produits riches en azote. "Au lieu de travailler sur trois ou quatre mois comme peut le faire un compost traditionnel, on le travaille en quelques jours." Outre le gain de temps, "On a un produit fini qui est d'autant plus intéressant dans le sens où il est plus sec, déshydraté. Au final, on a un produit qui se rapproche plus de l'engrais bio qu'un compost classique à mi-chemin entre l'engrais et la terre."

Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Avec 200 kilos de déchets alimentaires, l'éco-digesteur produit 20 kilos d'engrais bio. Sa composition varie en fonction des menus des détenus. Des menus qui comprendront de plus en plus de légumes bio.
 
 Rédaction Web avec Sam Teinaore et Brandy Tevero.







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:14 Fréquentation touristique stable

Jeudi 8 Décembre 2016 - 10:43 Un train qui relie les océans

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard