FAITS DIVERS

Un dentiste escroque la CPS de 20 millions de Fcfp


Vendredi 27 Mai 2016 à 15:33 | Lu 4450 fois

RANGIROA - A la suite d'une enquête sur des faits de travail dissimulé par l'emploi d'assistants non déclarés, les gendarmes de Rangiroa ont également établis des faits d'escroquerie. L'enquête visait un dentiste de l'atoll des Tuamotu.


Photo d'illustration. crédit : Tahtii Nui Télévision
Photo d'illustration. crédit : Tahtii Nui Télévision
Selon la gendarmerie, le praticien surfacturait des soins et, parfois même, établissait des factures fictives alors qu'il ne se trouvait même pas à Rangiroa. Le préjudice subi par la Caisse de Prévoyance sociale a pu être estimé à quelques 20 millions de Fcfp. 

Le groupe d'intervention régional (GIR) a été co-saisi pour procéder à une enquête patrimoniale et effectuer la captation d'éventuels "avoirs criminels". Ce travail d'enquête complémentaire a ainsi permis de capter des biens en vue de dédommager la CPS. "Peu couramment exprimée, la demande de "captation d'avoirs criminels" faite auprès du Procureur de la République, est une faculté juridique reconnue aux services du territoire de la Polynésie française de combattre activement les opérations frauduleuses dont ils sont victimes, en facilitant ainsi le dédommagement de leur propre préjudice, dès ce dernier reconnu par un tribunal", explique la gendarmerie dans un communiqué.

Le dentiste a été convoqué dans les locaux de la gendarmerie pour s'expliquer sur les faits qui lui étaient reprochés. Il est convoqué le 11 octobre prochain devant le tribunal correctionnel de Papeete.
Rédaction Web avec communiqué de presse







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Septembre 2017 - 11:33 Evasion à Nuutania

Mercredi 20 Septembre 2017 - 12:11 ​Premier suicide à la maison d’arrêt de Papeari

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB