POLITIQUE

Un casino à Tahiti, Grey tente de séduire Fritch


Vendredi 29 Avril 2016 à 09:53 | Lu 1697 fois

ECONOMIE - L'investisseur Frederick Grey a inauguré son nouveau fleuron à Apia, en présence du président Edouard Fritch et pas moins de 800 invités. Un second casino y verra le jour. Le modèle samoan est applaudi par les autorités polynésiennes.


Les îles Samoa passent à la vitesse supérieure avec l'ouverture prochaine d'un nouvel hôtel de luxe. L'investisseur Frederick Grey a inauguré son nouveau fleuron à Apia, en présence du président Edouard Fritch et pas moins de 800 invités.  Propriétaire du Méridien à Punaauia et des Sofitel de Bora Bora et Moorea, l'homme d'affaire se place comme un acteur incontournable du développement touristique dans l'Océanie. 

Avec ses 200 chambres et son histoire , l' établissement "Sheraton Agie's greys hotel and bungalow" est la concrétisation d'une véritable saga familiale. L'hôtel avait été endommagé par le cyclone Evan en 2012. Reconstruit , il est désormais le moteur du développement touristique de l'archipel sous l'enseigne Sheraton.  L'hôtel ouvrira officiellement le 27 mai.
 " Les samoa dépendent beaucoup des marchés néo-zélandais et australien, mais ce que nous voulons c'est nous ouvrir aux américains à l'Europe et a l'Asie", explique Frederick GREY à nos journalistes.
 
À Apia dans cet hôtel,  un second casino verra bientôt le jour avec 200 machines à sous et des tables de jeux. Le gouvernement local a autorisé les casinos en 2010 pour re-dynamiser l’économie samoane, suite aux pertes engendrées par le tsunami en 2009.
 Frederick Grey ne cache pas ses ambitions, investisseur en Polynésie, il souhaite ouvrir au moins un casino au fenua.
 " Nous voudrions beaucoup ouvrir un casino à Tahiti, car nous en avons maintenant deux ici aux Samoa. Si l'opportunité se présente, il faudra discuter avec les églises et les autorités pour que ça ne porte pas préjudice à Tahiti."

Le modèle samoan suscite l'intérêt des autorités polynésiennes. Dans l'archipel très conservateur des Samoa , la famille Grey est parvenue à convaincre les autorités. Seuls les détenteurs d'un passeport étranger peuvent jouer.
 
Dans la région Pacifique, les Samoa jouent des coudes avec Fiji.
80 % des touristes viennent de Nouvelle-Zélande, d'Australie et des Etats-Unis.

Envoyés spéciaux : Thomas CHABROL et Matahi TUTAVAE

Frédérique GREY, propriétaire du Méridien Punaauia et des Sofitel Bora Bora et Moorea








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:10 Edouard Fritch rencontre les maires

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard