SOCIÉTÉ

Un avion nouvelle génération en Polynésie


Mardi 22 Septembre 2015 à 13:47 | Lu 1361 fois

TRANSPORT AÉRIEN - Le Boeing 787 "Dreamliner" s'est posé ce lundi soir à l'aéroport de Tahiti faa'a. L’avion de la LAN Chile a effectué son 1er vol commercial entre Santiago et Papeete. Conçu en matériaux composites, le dreamliner est au cœur des nouvelles stratégies commerciales des compagnies aériennes.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Le premier Dreamliner de LAN s'est posé pour la première fois, ce lundi soir vers minuit et demi, à Tahiti. C'est un Boeing 787 Dreamliner. Air Tahiti Nui (ATN) a passé commande pour quatre appareils du même modèle fin avril dernier. La livraison de cette nouvelle flotte est attendue à partir de fin 2018 par la compagnie au tiare.

Comme le veut la coutume, le dreamliner de la LAN Chile a été baptisé par les pompiers de l'aéroport. L’appareil aux couleurs de la compagnie chilienne peut transporter entre 210 et 330 passagers selon sa configuration. Conçu en partie en matériaux composite, sa consommation est inférieure de 20 % à celle des avions précédents.

Le P-dg de Air Tahiti Nui, Michel Monvoisin, était présent pour accueillir ce Boeing. Lors de sa visite à l'intérieur de l'avion, il explique que "ce sont des avions de nouvelle génération qui ont mis l'accent d'abord sur l'économie. Ce sont des avions qui ont l'empreinte carbone la plus faible. Ensuite sur le confort passager ... tout est fait !" .
La compagnie au tiare a donc été confortée dans son choix de renouveler sa flotte avec le dreamliner.

Alfonso Luna, directeur régional de la LAN Chile , déclare que la compagnie est déjà en procession de 32 dreamliner dont 17 reçus cette année. Selon lui "la tendance est que les compagnies vont basculer vers cette nouvelle génération d'avions".
Le commandant de bord, Rodrigo Leon confie : "être aux commandes d'un des avions les plus modernes au monde, c'est un plaisir absolu. Bien sûr...je suis très heureux"

À bord, l'avion offre une sensation d'espace accru. Le système d'éclairage simule le lever et le coucher du soleil. Entre les deux, il y a plusieurs lumières d'ambiance. Et la business class a de quoi séduire la clientèle. Les passagers devraient aussi voyager plus confortablement, avec hublots plus grands et dotés d'une commande pour assombrir un verre "intelligent". La pressurisation et le taux d'humidité de la cabine sont aussi très proches des conditions normales. Cela signifie moins de fatigue après un vol long-courrier.
Rédaction web (reportage Thomas Chabrol)

Interview de Michel Monvoisin, le P-dg de Air Tahiti Nui


Interview de Alfonso Luna, directeur régional de la LAN Chile








Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 14:43 La Reine des Neiges truste les rayons

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard