FAITS DIVERS

Un Polynésien est mort poignardé en métropole


Dimanche 3 Janvier 2016 à 09:06 | Lu 6343 fois

LE MANS - Mardi 29 décembre un Polynésien est mort d'un coup de couteau qui lui aurait été porté dans le dos en centre-ville du Mans. Des témoignages ont été recueillis mais l'enquête en cours n'a pour le moment pas permis d'identifier ses agresseurs.


Angelo Opuu (Crédit : publication Facebook de Christophe Guerineau)
Angelo Opuu (Crédit : publication Facebook de Christophe Guerineau)
Selon Ouest France, Angelo Opuu, un Polynésien âgé de 34 ans a été poignardé à mort en plein centre-ville du Mans le mardi 29 décembre.

Une riveraine de la rue du Docteur-Leroy, témoigne : "J'ai entendu un homme crier, ce devait être son copain qui appelait de l'aide.  Je suis venue à la fenêtre, j'ai vu qu'il y avait un homme allongé, des gens autour. J'ai vu quelqu'un lui faire un massage cardiaque. Le SAMU est arrivé et la police a bloqué la rue des deux côtés. Il devait être environ 23 h."
Le SAMU a tenté de réanimer la victime en vain. Angelo Opuu était un ancien soldat du 2e RIMa (Régiment d'infanterie de marine basé à la périphérie du Mans) et père de famille.

Le coup de couteau qui aurait provoqué sa mort lui aurait été porté dans le dos. L'enquête en cours n'a pour le moment pas permis d'identifier ses agresseurs. Trois ou quatre personnes seraient impliquées dans l'agression commise au niveau du numéro 41 de la rue, à quelques pas de la préfecture.
Des  images des caméras de vidéosurveillance implantées dans le secteur devraient permettre aux enquêteurs d'avancer dans leurs recherches.

Toujours selon Ouest France : "l'enquête aurait été confiée conjointement aux hommes du Service Régional de Police Judiciaire (SRPJ) d'Angers assistés de leurs collègues de la Sûreté Départementale (SD) du Mans. Une autopsie du corps de la victime devait avoir lieu hier après-midi pour déterminer les causes précises de la mort du jeune homme."

Cet acte de violence ne serait pas le premier acte commis dans le centre-ville du Mans. Depuis plusieurs mois les commerçants se plaignent  de l'insécurité qui y règne. 
 
Sur les réseaux sociaux, la publication de l'un de ses "frères d'armes" qui déplore ce drame a été partagée par plus de 15 000 internautes. Ils s'indignent de cet acte de violence et adressent leurs condoléances à la famille du défunt.

 

 
C'est avec tristesse que je viens d'apprendre le décès de notre frère d'armes assassiné ce mardi d'un coup de couteau au...
Posté par Christophe Guerineau sur samedi 2 janvier 2016






Vos réactions

1.Posté par Fléau Murielle le 05/01/2016 00:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C ' est moche ! Toutes mes condoléances à la famille .

2.Posté par Bercher le 11/01/2016 09:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désolé, ce message a été modéré pour non respect de la charte.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 14:33 Court-circuit à la pâtisserie Hilaire

Mercredi 7 Décembre 2016 - 19:01 Disparition inquiétante d'une jeune fille de 15 ans

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard