CULTURE

Tu'aro ma'ohi : Eriatara Ratia conserve son titre en lever de pierre


Lundi 18 Juillet 2016 à 17:13 | Lu 2247 fois

SPORTS TRADITIONNELS - Le tu'aro ma'ohi s'est terminé ce dimanche. Plusieurs centaines de participants étaient inscrits dans les 4 disciplines traditionnelles. Des compétitions qui se sont déroulées au Musée de Tahiti et des îles et qui ont attiré de nombreux visiteurs. Zoom sur le lever de pierre.


Tu'aro ma'ohi : Eriatara Ratia conserve son titre en lever de pierre
Comme chaque année, les sports traditionnels restent un rendez-vous très attendu du Heiva. Ce week-end le lever de pierre, le lancer de javelots, le décorticage de coco et le grimper au cocotier ont attiré de nombreux visiteurs à Punaauia. En famille, seul(e) ou en couple, ils sont venus admirer la performance des Polynésiens. Des îliens surtout, pour la majorité des participants. Ce dimanche signait la dernière journée des compétitions. Parmi les 4 disciplines, le lever de pierre est un sport qui impose une parfaite maîtrise technique pour tenir la pierre entre les bras. Les pierres pèsent entre 120 et 160 kilos.

Malgré l'entraînement intensif, l'épreuve reste très difficile et la pierre trop lourde pour certains. Pour ceux qui parviennent à l'arracher du sol, le temps est compté pour tenter de battre le record. "Tout ce que je veux c'est battre les champions, mais je n'y arrive pas", témoigne un jeune participant.
Car l'homme le plus fort, c'est Eriatara de Tubuai. Il lève des pierres de 175 kilos et remporte la manche des extra lourd en soulevant une roche de 160 kilos en 5 secondes. "Je me suis mal préparé au démarrage, j'ai eu un peu de stress aujourd'hui et la pierre a glissé d'un côté," confie le champion au micro de Tahiti Nui Télévision.

Ce champion est un modèle pour les jeunes qui s'initient de plus en plus à la discipline. "175 kilos, c'est vraiment au dessus du lot, c'est que les gens comme lui qui peuvent porter" témoigne un des jeunes venu assister au concours.

Originaires des Australes, des Tuamotu, les îliens restent les grands vainqueurs du Heiva tu'aro ma'ohi. Admiratifs face à leur performance, des graines de champions se préparent déjà à concourir un jour au Heiva.
 
Thomas Chabrol

Crédit photo : Mike Leyral
Crédit photo : Mike Leyral

Crédit photo : Mike Leyral
Crédit photo : Mike Leyral

Crédit photo : Mike Leyral
Crédit photo : Mike Leyral

Crédit photo : Mike Leyral
Crédit photo : Mike Leyral








Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:19 Le conservatoire fait son gala

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:32 Métissage d'oeuvres à la galerie Winkler

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard