SPORT

Trésors de Tahiti remportent la 2e place de la Super finale


Dimanche 17 Juillet 2016 à 14:27 | Lu 1529 fois

VOILE - Après la deuxième place de la veille sur le parcours côtier, les hommes de Trésors de Tahiti accèdent pour la première fois à la Super Finale du jour avant de terminer 2e du stade nautique et de l’acte de Baden. Ultime récompense sur cette dernière étape avant l’Atlantique, les Tahitiens remportent le prix Finagaz de la Combativité. Prochaine étape, Roses en Espagne, le 20 juillet prochain.


Crédit photo : Facebook Trésors de Tahiti
Crédit photo : Facebook Trésors de Tahiti
Reboostés de leur prestation de la veille, les équipiers de l’unique Diam ultra-marin ont enfoncé le clou ce jour en se classant 2e du Stade Nautique. Couru dans les mêmes conditions qu’hier, le faible vent et les forts courants du Golfe du Morbihan leur ont encore porté chance comme avoue Teva Plichart. « On a navigué calmement et assuré ce que nous avons appris depuis le début. On a continué à travailler de nouvelles choses et on n’a pas mal progressé dans de nombreux domaines dont la communication entre Pierre et moi. Manutea a aussi été présent à tous les postes et ça s’est bien passé. Il faut aussi avouer que nous avons eu de la réussite notamment à une manche où nous n’étions pas très bien placés et sur laquelle on termine 4e. Donc une super belle journée avec surtout un accès pour la première fois à la Super Finale ! Et cerise pour nous sur cet acte, une deuxième place de deuxième ! A bord, nous n’avons pas fait de grand changement hormis la pression dont je me suis libéré en arrivant à Baden. Depuis avant-hier, depuis qu’on a cassé le bateau je me suis dit que ça ne servait à rien de se mettre la pression. Et pour la suite du programme et la Méditerranée ce sera pareil, sans contrainte. Après c’est possible que l’on continue à faire de belles choses et d’autres moins bonnes mais notre objectif reste le même continuer à progresser jusqu’au 30 juillet. »
 
Manutea Mahai, équipier sur les stades nautiques, avait également le sourire en amarrant le trimaran rouge-et-blanc au ponton de Baden. « Je suis super content de notre journée et de cette deuxième place. Je n’y croyais pas car j’ai toujours l’impression de faire des erreurs mais à priori aujourd’hui j’en ai fait un peu moins. Sur la première manche, je les ai toutes faites et puis j’ai essayé de ne pas les reproduire sur les suivantes. La 2e manche que nous avons gagnée m’a bien soulagé pour le reste du stade nautique et l’ambiance a bord était détendue. Depuis hier et ce matin, personne n’était stressé dans l’équipage et tout le monde avait hâte d’aller sur l’eau. Pourtant les conditions étaient compliquées avec toujours plus de courant que de vent sur zone. Nous avons vraiment cherché les pressions sur le plan d’eau et cela a sans doute fait la différence. C’était une belle journée et je suis très content de l’avoir passé sous les couleurs de Trésors de Tahiti. Nous sommes très soutenus à Tahiti et ici en France et je remercie tous les supporters. Nous allons continuer à faire de notre mieux. »
 
Cerise sur le gâteau, Trésors de Tahiti remporte également le Prix Finagaz de la combativité. Nouveauté 2016, ce prix, attribué une fois par acte, récompense le Team ayant réalisé une performance sportive remarquable et vient mettre à l'honneur les valeurs de la voile et offrir une reconnaissance des efforts fournis. Sur cet acte, le jury composé de Loic Le Bras, Hélène Cougoule, Jean-Marie Liot, Éric Cintas et Michel Desjoyeaux ont mis en avant la pugnacité de l’équipe tahitienne à se remobiliser après une casse technique et leur capacité à rebondir. Pour le skipper Teva Plichart : « C’était sans doute mérité vu nos déboires de Roscoff et le fait que nous arrivons à nous remettre dans le jeu. C’est peut-être pour cela qu’on nous l’accorde. Je ne sais pas mais c’est toujours agréable de ne pas être les seuls à noter notre progression et notre abnégation sur cette épreuve. »
 
Sur cette bonne note se termine l’acte de Baden. Le tour de France à la Voile prendra dès ce soir la direction de Roses en Espagne pour le premier acte en Méditerranée.  La compétition reprendra ses droits dès mercredi 20 juillet. D’ici là, les navigateurs de Trésors de Tahiti mettront les deux journées de repos à contribution pour décompresser auprès des leurs à La Rochelle, Bordeaux ou Marseille.
 
Trésors de Tahiti est actuellement à la 7e place du classement général avec 336 points. Prochaine étape, Roses en Espagne, le 20 juillet prochain.
 
 
(Avec communiqué de presse) 








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard