SPORT

Trésors de Tahiti, leader du Tour de France


Dimanche 16 Juillet 2017 à 10:00 | Lu 1251 fois

Voile - Les Tahitiens remportent haut la main la quatrième étape du tour de France à la voile et prennent la place de leader au général, la team SFS étant pénalisée par le jury.


Trésors de Tahiti, leader au classement général
Trésors de Tahiti, leader au classement général
Dimanche, Trésors de Tahiti voguait sur l'étape n°4 à Arzon-Port du Crouesty. Après leur incroyable remontée la veille lors du raid côtier (ils étaient partis en dernier avant de finir 2e), Teva Plichart et ses hommes devaient récupérer avant l’épreuve du stade nautique, où seuls les quatre premiers se qualifient pour la Finale.

La chose était d’autant plus ardue que l’équipe tahitienne tombait dans le groupe le plus relevé : leader SFS, Lorina, le tenant du titre, FDJ, 3e au classement, Oman Sail, 4e… Les conditions plus légères que la veille rendaient l’exercice d’autant plus compliqué que chaque erreur se paie chère avec très peu de possibilités de remontée sur les concurrents. Mais c’est dos au mur que les Tahitiens aiment se surpasser.

Sur les trois manches qualificatives disputées, ils n’ont réussi à prendre aucun bon départ. Qu’importe, ils terminaient 4e dans les deux premières et 2e dans la 3e. Un exploit vu le niveau du groupe. La plus belle fut la 2e course. Partis de la 11e place, ils remontaient les bateaux un à un pour se placer dans le peloton de tête pour virer 3e sur la ligne d’arrivée. Du grand art.
Au terme des qualifications, Trésors de Tahiti terminait 2e de son groupe assurant sa place pour sa 3e Finale sur les stades nautiques depuis le début du Tour. S’il fallait sortir le grand jeu, c’était bien là le moment. Et Pierre « Petero » Pennec scalpait le départ pour se détacher le premier de la flotte de huit, rapidement réduite à sept car SFS faisait un faux départ éliminatoire. Dura lex, sed lex. C’est finalement avec Lorina Mojito, l’équipe en forme du moment, que les Tahitiens ont eu le plus de mal. Il s’en est fallu de peu pour que les locaux bretons de l’étape ne chipent le leadership après la bouée 2 au vent. Mais vitesse et bons coups tactiques sont les maitres mots à bord de Trésors de Tahiti. Avec 38 secondes d’avance avant de virer vers la victoire, les Tahitiens ont eu le temps de savourer ce qui pourrait être le tournant de leur histoire sur ce 40e Tour de France à la voile.

La journée pour les Tahitiens s’est d’autant plus éclaircie que l’équipe SFS a été jugée coupable d’avoir été hors jauge (ils avaient un bateau plus léger) et ont été pénalisés de 9 points au classement général. Ce qui veut dire que Trésors de Tahiti revêtira le gennaker bleu du leader à Sables d’Olonne. La ville de départ du Vendée Globe tient une place particulière pour les Polynésiens car c’est là qu’est organisé chaque année depuis 9 ans la célèbre Vendée Va’a. 

Trésors de Tahiti en tête !
Trésors de Tahiti en tête !
« C’est une belle victoire, nous ressentons beaucoup de bonheur ce soir. Les phases de qualification ont été tendues avec des vents très variables. En Finale, le vent était un peu plus stable et nous avons su sortir un super départ et garder le léger ascendant que nous avons réussi à prendre sur Lorina Mojito. Team SFS nous a fait un petit cadeau en volant le départ. Tout est relancé au classement général, cela promet une belle bagarre pour la suite de la compétition. Mais on ne s’enflamme pas, il reste cinq Actes et notre objectif reste de finir le Tour sur le podium », explique Teva Plichart, fou de joie. 








Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Novembre 2017 - 11:31 Michel Bourez s'incline en finale à Haleiwa

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017