SOCIÉTÉ

Transports interinsulaires : le tourisme menacé dans les îles


Lundi 28 Septembre 2015 à 12:14 | Lu 389 fois

MARQUISES - Le projet de loi sur les transports interinsulaires a été adopté le mardi 22 septembre. Mais ce nouveau schéma directeur des dessertes aériennes est contesté par les habitants des îles.


Raphael Taiaapu (Crédit: Tahiti Nui Télévision)
Raphael Taiaapu (Crédit: Tahiti Nui Télévision)
Dans 2 ans, à Ua Huka, aux Marquises, la desserte aérienne sera supprimée. Le président du comité du tourisme de Ua Huka, Raphael Taiaapu, exprime ces inquiétudes concernant le tourisme principalement pour les îles Ua Huka et Ua Pou.
Jusqu'à présent, le Twin Otter effectuait le trajet. Désormais, plus aucune liaison aérienne ne sera mise en place. La liaison serait supprimée car pas assez rentable.

Raphaël Taiaapu souhaite lancer un appel au "gouvernement et auprès du président pour faire agrandir" la piste de Ua Huka. Selon lui, des ATR qui pourraient effectuer le trajet, mais la piste n'est pas capable d'accueillir ce genre d'avion. Il faudrait l'agrandir de 60 mètres. Le nouveau schéma prévoit de donner priorité l'acheminement par voie maritime.

Le président du comité du tourisme de Ua Huka fait part de son désarroi et explique qu'un séjour à Ua Huka en demi-pension, actuellement coûte environ 62 400 Fcpf  mais que : "dans ce schéma directeur, on a une autre vision. On supprime l'avion ... demain, le touriste qui voudrait venir jusqu'à Ua Huka... Il payera l'aller-retour Papeete -Nuku Hiva. Il faut compter dans les 60 000 Fcpf. Après cela, ajoute-t-il, il doit payer son taxi de l'aéroport jusqu'au quai de Taiohae. Le tarif actuel est à 5000 Fcpf le passage. Donc ça fait déjà 10 000 Fcpf en plus, pour l'aller-retour.Et du quai de Taiohae jusqu'au quai de Vaipahi pour arriver chez nous à Ua Huka, c'est 50 000 Fcpf l'aller en "speed boat". Donc avec le retour 50 000 Fcpf de plus. Si on fait le calcul de tout ça, au total on avoisine les 170 000 Fcpf par personne. Je pense qu'avec ce nouveau schéma directeur, on aura de gros soucis... Les touristes ne voudront plus venir jusqu'à Ua Huka et Ua pou."

Ce samedi, Raphael Taiaapu devait se rendre à Paris pour le "salon professionnel du tourime IFTM Top Résa". Sur place, ils doit recevoir des tour-opérateurs de France et d'Europe pour l'édition spéciale Marquises. L'objectif pour lui, reste de promouvoir les Marquises auprès des futurs visiteurs même s'il confie "qu'avec cette épée de Damoclès, ce sera difficile".

Rédaction web (Reportage de Maite Mai et Tauhiti Tauniua Mu San)

Interview de Raphael TAIAAPU, le président du comité du tourisme a Ua Huka








Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 14:43 La Reine des Neiges truste les rayons

Samedi 3 Décembre 2016 - 13:07 Le Taaone fait son Téléthon

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard