SOCIÉTÉ

Tous responsables de nos patrimoines respectifs!


Jeudi 31 Mars 2016 à 17:02 | Lu 506 fois

RELIGION - Ce message du président du pays est adressé aux représentants des églises du Pacifique réunis en Polynésie


Réunis ce jeudi à la Présidence Edouard Fritch et les présidents des églises du Pacifique ont évoqué les conséquences des changements climatiques sur les pays océaniens. Des effets déjà vécus au quotidien par les populations. Dans son discours, le président du pays a rappelé à quel point il était important pour le Pacifique de faire entendre une seule et même voix. Il est revenu sur la déclaration commune de Taputapuatea, le P.A.C.T, signé en juillet 2015, et sur son impact pour convaincre les chefs d’Etats du monde entier de s’engager dans la lutte contre le changement climatique, lors de la COP21.

Pour Edouard Fritch: les préoccupations des gouvernements et des Eglises sur ce sujet, convergent. Il rappelle qu'au-delà des espaces, ce sont des hommes, des femmes, des enfants, des cadres de vies, des cultures, des langues, qui sont menacés. Il appelé les Eglises du Pacifique à relayer ce message, afin d’être tous responsables de nos patrimoines respectifs.

Les conséquences du changement climatique seront également évoquées lors du synode de l'Eglise Protestante au mois d'août. 

Rédaction web/ communiqué de la présidence







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard