POLITIQUE

Tourisme : "pas seulement une affaire d'investisseurs" étrangers


Mercredi 11 Février 2015 à 13:59 | Lu 209 fois

Présidence. Un séminaire sur le tourisme a réuni, hier, les ministres


 Le gouvernement s’est réuni, hier mardi, à la présidence, pour un séminaire sur le tourisme. Sur la base de propositions concrètes, les ministres ont pu échanger sur les enjeux et les défis que doit relever la Polynésie française pour assurer le développement de son secteur phare. 

Au final, il ressort de cette rencontre que la Polynésie devra miser sur le tourisme haut de gamme. Notre fenua reste une destination très chère et malgré l’augmentation progressive du taux de fréquentation, il faut que la Polynésie réponde aux exigences de touristes de plus en plus exigeants sur la qualité des hébergements et des services. Ce développement doit également tenir compte des objectifs du pays en terme de création d’emploi local. Il faut surtout que les touristes apportent des devises en Polynésie. 
"Voyez par exemple le Mahana beach. Il ne faudrait pas que ce soit uniquement une affaire d'investisseurs", a déclaré le ministre du Tourisme Jean-Christophe Bouissou, au micro de Tahiti Nui Télévision. "Il faut qu'il y ait une participation avec les entreprises locales, avec les activités locales. Il faut que se greffent, finalement, à l'intérieur de ces complexes, des initiatives privées, de la part des Polynésiens". 

Démarré depuis 3 semaines, le projet d’élaboration de la politique sectorielle du tourisme et des stratégies de développement à court et moyen terme avance à un rythme soutenu.  Au total, 65 entretiens bilatéraux ont été menés avec les représentants de l’État, des institutions, des communes et du monde économique et 13 groupes de travail ont déjà été organisés. Environ 200 personnes ont ainsi pu s’exprimer sur leur vision du développement et sur leurs attentes dans tous les domaines économiques dont, notamment, le secteur du tourisme.
 
Le travail de consultation se poursuivra, au début du mois de mars, par une rencontre avec les organisations patronales qui se sont largement mobilisées pour participer à la réflexion. À l’issue, le gouvernement disposera de l’ensemble des éléments nécessaires pour effectuer ses choix stratégiques en matière de tourisme et pour établir une feuille de route pour les cinq prochaines années.


Tags : TNTV ECO





Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard