TNTV - Actualité, news, replay et direct live de Polynésie


Thomas Tehei, ou l'altruisme personnifié


FENUA FEROES – Lors des inondations de janvier, Thomas Tehei s'est chargé de l'évacuation de personnes de son quartier, menacées par la montée des eaux.


Crédit photo: DR
Crédit photo: DR
22 Janvier 2017, Tahiti se noie sous des trombes d'eau qui peu à peu font déborder caniveaux et rivières. Partout en zone urbaine, l'eau est omniprésente, dévastant habitations et quartiers. A Pirae, dans le quartier de Maere, la route a totalement disparu sous les flots de la rivière en furie. Ravageant tout sur son passage, certains habitants du quartier Maere, bloqués chez eux, était à la merci des eaux.

Thomas Tehei, qui tentait de rejoindre sa famille pour les aider, voyant la situation, décida de prendre les choses en main. Selon les témoignages, l'eau était presque à hauteur d'épaule, charriant boues, débris et détritus. Du jamais vu.

Plusieurs personnes étaient bloquées chez elle, n'osant sortir de peur d'être emportées. Mais en restant chez eux, ils courraient autant de risques. Ils devaient évacuer les lieux. Du moins, au vu de la situation, c'est ce que pensait Thomas. Ne faisant ni une ni deux, il s'empara d'une barre à mines et s'en alla casser le cadenas de la porte du magasin Aute afin que les riverains puissent se réfugier à l'étage.

Puis il s'engagea dans la ruelle, ne voyant pas où il mettait les pieds, luttant contre le courant pour commencer l'évacuation des personnes. S'emparant de cordes pour sécuriser les familles, il les conduisit en sûreté à l'étage du magasin. Parmi celles-ci, il y avait des personnes âgées, des enfants et une femme enceinte. Non content de les avoir mis en sécurité, il retourna dans les flots en furie afin de vérifier si d'autres personnes étaient en danger.

Certains riverains ne voulaient pas quitter leur domicile, alors qu'il prenait l'eau de toutes parts. C'est à force de persuasion que Thomas leur fit entendre raison et les amena eux aussi à l'abri. En cela Thomas, qui mis sa vie en péril lors de ces inondations de janvier 2017, mérite sa place dans les Fenua Heroes.
 
Pascal Bastianaggi



Mercredi 19 Juillet 2017 à 11:18 | Lu 14172 fois