SPORT

Teva i Uta veut organiser d'autres courses de va'a à Mataiea

HEIVA


Mercredi 24 Juin 2015 à 11:05 | Lu 314 fois

Cette année, pour le Heiva, les courses de va'a en lagon auront lieu à Mataiea. Elles démarreront ce vendredi. La commune est prête à accueillir l'événement, comme l'affirme Tearii Alpha, maire de Teva i Uta.


Les premières courses sont lancées ce vendredi. Est-ce que la commune est prête à accueillir tous les rameurs et tous les visiteurs ?
"Nous sommes fin prêts à accueillir tous les rameurs qui viendront rejoindre la pointe Te Oro. Les entreprises, la commune, les associations se sont préparées pour tenir le challenge d'accueillir cette grande course."

Des structures spécifiques ont elles été mises en place pour accueillir les visiteurs ?
"On a juste remis en valeur le site. Le site en lui-même est idéal pour pratiquer le va'a. Tout se passera mieux puisqu'il n'y aura pas de grands bateaux qui viendront gêner les courses. Et puis nous avons cette école, Mairipehe, qui va accueillir l'hébergement de 200 rameurs."

Qu'est-ce que cela changera pour votre commune d'accueillir un tel événement ?
"D'abord c'est un honneur pour nous d'accueillir chez nous cette grande course du Tiurai. Et puis, dans l'économie locale, les 50 associations qui vont travailler sur le site pendant deux jours pour produire les spécificités de la commune, bien sûr on est enchantés de pouvoir le proposer à notre commune."

Est-ce que vous pourriez à nouveau accueillir les courses l'année prochaine, les années à venir ?
"Nous allons proposer à la fédération de va'a d'organiser d'autres courses que le Tiurai sur ce site. Et puis bien sûr, on laissera les rameurs juger de la qualité de ce site et de la qualité de l'événement pour revenir l'année prochaine."

Sur notre site Internet, beaucoup de Polynésiens s'inquiètent des nuisances sonores que cela pourrait créer à Mataiea. Y avez-vous pensé ?
"Le site de Te Oro, c'est l'endroit où nous accueillons toutes les festivités de la commune. Tout le mois de juillet, ce sera les festivités de Mataiea. C'est un site qui est dédié à cela. Nous avons bien sûr l'intérêt à arrêter tout cela aux alentours de 20 heures, 21 heures. Et le voisinage en tout cas est partenaire de l'événement."

Le 27 mai dernier, vous avez signé une convention de jumelage avec la ville de Kronstadt en Russie. Qu'est-ce que cette signature changera pour Teva i Uta ?
"Nous avons une stratégie d'ouverture de la commune de Teva i Uta sur l'international. Notre commune qui est une commune verte et bleue (beaucoup de nature, beaucoup de lagon), nous allons chercher à la jumeler avec d'autres villes dans le monde."

Qu'est-ce que la Russie peu apporter ?
"La première ville se trouve en Russie. La Russie est un des plus grands pays du monde aux niveaux technologique, culturel, du rayonnement. Et la ville de Kronstadt qui est dans l'agglomération de Saint-Pétersbourg a trouvé l'idée géniale et l'année prochaine, une délégation de Kronstadt viendra chez nous pour le commerce, pour la gestion communale, pour les échanges culturels, sportifs, d'écoles, de paroisse. Vous verrez qu'est-ce que l'on construira. Et c'est la voie de la Russie qui s'ouvre à la Polynésie."


Tags : Heiva, Mataiea, sport, va'a





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:08 Matahi Drollet, admiratif et admiré

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard