SOCIÉTÉ

Témoignage d'un homme qui ne peut vivre sans son masque


Vendredi 6 Juin 2014 à 06:30 | Lu 108 fois

SANTÉ. Une opération pour détecter la broncho-pneumopathie chronique obstructive.


En Polynésie française 300 personnes sont touchées par la BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive). Certains d'entre eux ne peuvent respirer qu’à l’aide d’une machine. Cette maladie gêne dans leur vie quotidienne. Jean-Pierre est touché. La BPCO a changé son quotidien il y a déjà 11 ans. Elle touche principalement les anciens fumeurs. Elle se caractérise par une insuffisance respiratoire : le sang et les organes sont mal oxygénés. Il faut donc s’aider d’une machine.
Une fois installée, la machine ne guérit pas. Elle limite les effets de cette maladie qui change la vie des patients et de leurs familles. Plus la maladie est détectée tôt, mieux elle est prise en charge. Aujourd'hui vendredi 6 juin, un dépistage gratuit est organisé au marché de Uturoa à la mi-journée.
La BPCO est la 5ème cause de mortalité dans le monde, la 3ème en France. Outre la machine, le traitement se base sur la rééducation respiratoire et un traitement médicamenteux.







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard