SOCIÉTÉ

Taiana Mahinui et Heimaire Opeta sont les lauréates 2014


Mercredi 21 Mai 2014 à 19:48 | Lu 1048 fois

DANSE. Examens des élèves de haut niveau du conservatoire.


Les examens des élèves de haut niveau en 'ori Tahiti du conservatoire artistique de la Polynésie française se sont tenus ce mercredi 21 mai, dans la grande salle de danse traditionnelle de l'établissement.
Ce moment particulier, qui fait figure de point d'orgue dans la vie artistique et pédagogique de Te Fare Upa Rau, avec le grand Gala de To'ata du samedi 14 juin prochain, a tenu toutes ses promesses.
L'aboutissement de 10 ans d'études, sur la danse bien évidemment mais aussi sur la culture, le 'orero, les percutions, ou encore le ukulele. Un sésame pour ces jeunes lauréates, qui voient devant elles s'ouvrir une grande carrière, en Polynésie française ou à l'étranger.
Douze élèves de cycle 3 et de niveau supérieur faisaient face au grand jury, présidé par le directeur de l'établissement, Fabien Dinard, et composé de Manouche Lehartel, présidente de la Fédération des groupes, Moanaura Teheiura, chorégraphe, Vaihere Doudoute, ancienne médaille d’or et Fabiola Teahui, danseuse et secrétaire de l'établissement.

Le jury a rendu son verdict aux alentours de 17H15. Taiana Mahinui et Heimaire Opeta, qui présentaient leur examen de fin d'étude, ont été toutes deux déclarées lauréates du diplôme d'études traditionnelles. Parmi les douze élèves présentant les niveaux complémentaires, quatre d'entre eux ont été déclarés admissibles au CFET (certificat de fin d'études traditionnelles) et présenteront le DET qu'ils tenteront l'année prochaine. Il s'agit de deux garçons (Loïc Chounin et Toanui Mahinui) et de deux filles (Rangihei Maamaatuaiahutapu et Nanihi Sacault).
Mais le travail de ces élèves ne fait que commencer, comme l'ont martelé les membres du jury, ainsi que Louise Kimitete qui a souligné l'importance du respect du rythme. Le directeur, Fabien Dinard, a de son côté annoncé la prochaine refonte du cursus des études traditionnelles et la création d'un niveau supérieur, permettant aux jeunes virtuoses de peaufiner plus encore leur art naissant.












Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard