SOCIÉTÉ

Tahiti Mahana Beach : le protocole d'accord est signé


Dimanche 20 Décembre 2015 à 09:58 | Lu 558 fois

PAPEETE - Ce samedi, le protocole d’accord pour le financement, la construction et l’exploitation du Tahiti Mahana Beach a été signé à la Présidence.


Crédit : Présidence de la Polynésie française
Crédit : Présidence de la Polynésie française
Le Président Edouard Fritch, le représentant du groupe Groupement Recas Global Ltd/ China Railway International / R&F Properties, Ivan KO, et le directeur de TNAD, Claude Drago, ont signé, samedi matin, le protocole d’accord pour le financement, la construction et l’exploitation du futur site touristique Tahiti Mahana Beach.

Le Président , dans son allocution, a souligné l’importance de ce projet qui représente 2,5 milliards de dollars. Il constitue le plus grand projet d’investissement touristique de France et probablement même en Europe. Le Président a rappelé qu’au cours des 70 ans d’exploitation, l’objectif est de 4500 emplois locaux directs et de près de 10 000 emplois indirects.
Ce protocole d’accord est un document essentiel dans l’aboutissement du projet Tahiti Mahana Beach. Il engage les parties sur les modalités et le calendrier des nombreuses étapes et conditions qui restent à réaliser pour parvenir à la signature du contrat définitif le 30 juin 2016 au plus tard.

Les principaux termes du contrat sont les suivants : durée du contrat fixée à 70 ans pour l’exploitation du "resort", recours prioritairement à la main d’œuvre locale à la fois pour la construction et l’exploitation, achèvement et ouverture au public de l’ensemble des bâtiments au plus tard 6 ans à compter de la date d’entrée en vigueur du contrat et financement du projet assuré exclusivement par le titulaire.

Le futur site Tahiti Mahana Beach comprendra un programme immobilier de 3000 clés (de 3+ étoiles à 5+ étoiles), dont 1800 clés hôtelières et 1200 clés pour clubs de vacances et condominiums. Il comprendra aussi des espaces pour les commerces (centre commercial, boutiques de luxe, village polynésien pour l’artisanat), ainsi que des espaces de restauration, des infrastructures de divertissement (centre de convention de 600 à 800 places, galerie d’art, Aquaparc) et une marina. Il n’est pas prévu, dans le programme initial, de casino, mais un casino pourra être intégré ultérieurement après accord et mise en place de la réglementation adaptée. Soulignant également la qualité architecturale du projet, le Président s’est réjoui de l’impact économique bénéfique, pour la Polynésie, qu’aura le Tahiti Mahana Beach.
Communiqué de la présidence de Polynésie française

Reportage de Thierry Teamo








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard