SPORT

Sparkgreen Tahiti Challenge : le Tahitien Cédric Estall battu en finale


Samedi 30 Avril 2016 à 13:39 | Lu 2078 fois

BODYBOARD - C'est la fierté chez les riders du fenua : le Tahitien Cédric Estall a réussi à se hisser jusqu'en finale de la compétition Sparkgreen Tahiti Challenge. Il s'est incliné face au Hawaiien Jeff Hubbart.


Après une nouvelle journée "Off", la compétition Sparkgreen Tahiti Challenge s'est achevée ce samedi du côté de Teahupoo. On ne pouvait espérer un final aussi intense. Ils étaient deux Tahitiens encore en lice pour la reprise de cette deuxième étape du tour mondial. Le niveau à l'eau était très serré dans des vagues plus techniques que tubulaires.
 
Le choix des vagues était donc primordial. Et Angelo Faraire, en était bien conscient. En course dans le dernier quart de finale, le rider du Vairao surf club, organisateur de cette compétition, a donné le meilleur de lui même en tentant des manœuvres aériennes face au spécialiste du genre, le Hawaiien Jeff Hubbart. Mais cela n'a pas suffi à Angelo Faraire. Il s'incline face au futur vainqueur de l'épreuve sur le score de 14,5 points à 12,10.
Dès lors, tous les espoirs des Tahitiens se portaient sur Cédric Estall, seul rescapé du main event. La foi en lui devait être grande, car il était opposé en demi-finale au monstre sacré du bodyboard, le Hawaiien Mike Stewart, 9 fois champion du monde.
 
Malgré le charisme de son adversaire, le local de Teahupoo ne s'est pas laissé impressionné lors de cette série de 25 minutes. Il a abordé cette première demi-finale comme n'importe qu'elle session de free surf et avec une planche prêtée par Tahurai Henry. 
Son placement judicieux au pic lui a permis de tenir tête à Mike Stewart et même de prendre l'avantage dans les dernières minutes, en profitant du jeu des priorités.
Cédric Estall sort vainqueur de ce duel, mais de justesse. Il signe 12,60 points au total contre 12,56 pour le Hawaiien.
Qualifié donc pour la finale il allait rencontrer le vainqueur de la série suivante.
 
Une seconde demi-finale qui a tourné à l'avantage de Jeff Hubart. Le Hawaiien s'impose face au champion du monde en titre, le Sud-Africain Jared Houston, sur le score de 14,27 points à 13,50.
Ce dernier a tout de même confirmé son statut en remportant la petite finale de consolation face à Mike Stewart, sur le score de 11,70 à 10,56 points. Il termine troisième de la compétition. 
  
Il ne restait plus alors qu'à connaître le vainqueur du Sparkgreen Tahiti Challenge et son dauphin. Dans cette finale très attendue, le Tahitien Cédric Estall allait avoir fort à faire face à Jeff Hubbart. 
Ce dernier a prouvé qu'il n'était pas triple champion du monde pour rien. Dès la première vague, il met la pression à Estall en décrochant un joli sept points. Entre les priorités bien gérées par le Hawaiien et des vagues qui lui ont fait défaut, le free surfeur de Teahupo'o n'a pas eu l'opportunité de recoller au score.
 
 
Cédric Estall s'incline avec les honneurs et sous les hourras de ses supporteurs sur le score de 13,43 points à 9,70. Mais dans le cœur des Polynésiens reste, bien entendu, le grand vainqueur.

> Voir le replay de la compétition

Retrouvez le résumé de cette journée ce samedi soir à 19h05 sur Tahiti Nui Télévision dans Waaaaaves ! 
 








Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:08 Matahi Drollet, admiratif et admiré

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard