FAITS DIVERS

Soupçons de viol en réunion : l'ancien entraîneur reste en détention provisoire


Lundi 8 Février 2016 à 13:27 | Lu 695 fois

JUSTICE - Ce lundi, le juge des libertés a finalement décidé de garder l'ancien entraîneur de boxe en détention provisoire à Nuutania. L'homme est soupçonné de viol en réunion sur mineur de moins de 15 ans et "fixations d'images pornographiques mettant en scène des mineurs de moins de 15 ans".


Photo d'illustration. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Photo d'illustration. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Ce lundi, le juge des libertés a décidé de laisser l'ancien entraîneur de boxe, soupçonné de viol en réunion sur mineur, en détention provisoire. Cette mesure a été prise afin d'éviter que des pressions soient exercées sur les autres prévenus, dont son fils, ainsi que sur les victimes. Selon le procureur de la République, des recherches sont également encore en cours pour retrouver des enregistrements vidéo des scènes de viol. 


Mercredi dernier, cet ancien entraîneur ainsi que 3 autres hommes, dont son fils, ont été mis en examen  pour viol en réunion sur mineur de moins de 15 ans. L'ancien entraîneur est également soupçonné de "fixations d'images pornographiques mettant en scène des mineurs de moins de 15 ans". L'ancien entraîneur avait été incarcéré jusqu'à ce lundi. Il retourne finalement à Nuutania. 


Les prévenus faisaient partie du club AS Aorai. Dans un communiqué, l'association sportive a vivement condamné ces actes et souhaite dissocier ces faits du club. Ce lundi, Patrick Teriierooiterai, président de l'AS Aorai, a réagi au micro de Tahiti Nui Télévision : "ça s'est fait dans notre dos (...) Les parents ont déjà réagi. J'ai fait envoyer un communiqué qui calmera peut-être les ardeurs des parents.(...) Ils sont inquiets, c'est normal."
Le président se dit étonné de cette affaire de viol. "Je n'oublie pas ce qu'il a fait pour nous. Avec lui, on a eu quand même une médaille d'or à Nouméa et une médaille d'argent en PNG. (...) C'est quand même un bon éducateur. J'étais étonné, mais je ne cautionne pas du tout. Ça, c'est clair". Patrick Teriierooiterai envisage de dissoudre la section boxe du club. 
 


Rédaction Web (Interviews : Esther Parau Cordette / Laure Philiber)








Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 19:01 Disparition inquiétante d'une jeune fille de 15 ans

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard