FAITS DIVERS

Six ans de prison pour avoir tué sa femme


Jeudi 11 Septembre 2014 à 18:37 | Lu 913 fois

JUSTICE. Procès d'Erwin Avaemai.


Le 2 janvier 2013, dans la vallée de Nuutania à Faa'a, une mère de famille de 3 enfants mourrait sous les coups de poings assénés par son compagnon. Erwin Avaemai comparaît depuis ce jeudi 11 septembre au matin pour violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner. Il risquait jusqu'à 20 ans de réclusion criminelle. Il a finalement été condamné à six ans ferme.
"Je regrette ce qui s’est passé. J’aimais ma femme. Je demande pardon" a-t-il clamé dans la salle d'audience du tribunal de Papeete. Ce sont ses premiers mots. Il avait pourtant déjà condamné pour violences sur sa compagne. Les 4 coups violents et mortels qu’il lui a infligés au visage sont partis parce qu’elle était rentrée ivre et trop tard à son goût, comme explique l'avocate Me Anabelle Roy.
Au cours des débats, la représentante des mineurs signale que la victime avait été violée par son père à l’âge de 14 ans. L’alcool pourrait être une échappatoire, comme le constate Marie-Thérèse Taero administrateur ad hoc.
Erwin Avaemai était au courant de ce fait tragique. L’homme est décrit par les experts comme un individu jaloux, décrit Me Myriam Toudji, avocate de la partie civile.
"L’éducation que j’ai donné à mon fils n’a pas été complète, témoigne le père de l’accusé" confesse Ramon Avaemai, le père de l’accusé. Ses petits-enfants, sans mère et avec un père en prison, lui ont pourtant été confiés.
Erwin Avaemai n’avait probablement pas l’intention de tuer, mais le résultat est là. Cette jeune femme de 30 ans a perdu la vie sous les coups de poing d’un homme qui disait l’aimer.


Tags : JT français





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:49 12 ans de prison pour le père incestueux

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard