SOCIÉTÉ

Shanghai : la formation aquacole est lancée


Jeudi 29 Septembre 2016 à 10:09 | Lu 1226 fois

PROJET DE HAO - Les 10 Polynésiens sélectionnés vont pouvoir débuter leur formation en aquaculture à Shanghai. Le ministre de la Relance économique et de l’économie bleue, Teva Rohfritsch, a assisté avec eux à la cérémonie d’ouverture de cette première édition.


L’université de l’Océan de Shanghai est un établissement centenaire pluridisciplinaire. Elle dispose de 8 facultés dont celle des sciences et technologie de l'aquaculture ainsi que celle des sciences et technologie de l'océan. Actuellement, le campus compte plus de 12 700 étudiants en licence et 3 050 étudiants en master. L'université dénombre plus de 1 200 effectifs, y compris environ 900 enseignants-chercheurs, 500 professeurs titulaires et plus de 600 tuteurs de doctorat et de master. Le nouveau campus principal s'étend sur une superficie de plus de 106 hectares avec une surface de construction prévue de 586 000 mètres carrés.
 
Le ministre a tenu à remercier le président de l’université pour l’accueil des étudiants polynésiens au sein de son établissement pendant les 7 prochains mois, période durant laquelle ils auront l’opportunité de suivre un cursus de formation spécialement adapté aux techniques aquacoles qui seront mises en œuvre à la ferme de production de Hao. Cette formation créée dans ce cadre unique englobe à la fois des cours théoriques (biologie marine, zootechnie aquacole, santé aquacole, ingénierie aquacole, etc.) et des interventions pratiques en entreprise (écloserie, fermes de production, laboratoire).
 
Durant la cérémonie, les étudiants ont également eu l’occasion d’exprimer leur reconnaissance au Président de l’université et au corps professoral pour l’opportunité que représente ce cursus. L’ouverture de la formation de jeunes cadres polynésiens spécialisés en aquaculture à l’Université de l’Océan de Shanghai est une première concrétisation du projet de Tahiti Nui Ocean Foods en Polynésie française. Après la cérémonie, le ministre a visité des laboratoires d’analyse moléculaire et de télédétection océanographique, des salles de classe, de la structure expérimentale de recherche (élevage réalisé en circuit fermé) et des logements dans lesquels séjourneront les étudiants.

Les étudiants polynésiens ainsi que Teva Rohfritsch, ont bénéficié d'une couverture médiatique par la chaine CCTV, qui diffuse des informations en français pour la diaspora française en Chine. 


(Communiqué de presse)







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard