POLITIQUE

Sénatoriales : "notre candidature est tout à fait légitime"


Lundi 30 Mars 2015 à 16:00 | Lu 235 fois

Tahoeraa. Nuihau Laurey et Lana Tetuanui déposeront bien leurs candidatures aux élections du 3 mai prochain.


Nuihau Laurey et Lana Tetuanui déposeront bien leurs candidatures aux élections sénatoriales.
Le Tahoeraa a déjà désigné ses candidats lors du grand conseil : il s'agit de Vincent Dubois et Teura Iriti. Mais, le 16 mars sur le plateau de Tahiti Nui Télévision, le président du Pays, Édouard Fritch, annonçait son soutien aux candidatures du vice-président Nuihau Laurey et de Lana Tetuanui. Pour le Tahoeraa, pas question de revoir son choix. Et le parti orange a prévenu dans un communiqué : "Aucun autre candidat n'est autorisé à se réclamer d'une quelconque investiture du Tahoera'a Huiraatira". Si un autre candidat se déclare, il pourrait être exclu... 

"C'est mûrement réfléchi : Lana Tetuanui et moi-même déposerons notre candidature", a déclaré ce lundi Nuihau Laurey au micro de Tahiti Nui Télévision. Et il précise "avec le soutien du président de la Polynésie française, du gouvernement, d'une partie des représentants à l'assemblée, et surtout de nombreux maires de l'ensemble des archipels". Le but est qu'il y ait une "cohésion entre l'action gouvernementale et la voix que nous souhaitons porter auprès des plus hautes autorités de l'État en tant que parlementaires", explique Nuihau Laurey. 

Interrogé sur une réaction du Tahoeraa, le vice-président déclare espérer que "le Tahoeraa ait la capacité d'entendre plusieurs voix en son sein". "Pour l'instant, aucune mesure d'exclusion n'a été prononcée à l'encontre de Lana Tetuanui et moi--même. Nous espérons que c'est la raison qui prévaudra dans cette affaire", déclare-t-il. 
Pour lui, cette candidature est "tout à fait légitime". "Lana Tetuanui est maire d'une commune déléguée des îles Sous-le-Vent depuis de nombreuses années. Elle connaît bien les sujets communaux. Moi-même je souhaite mieux défendre les sujets financiers et budgétaires puisque ce sont les sujets essentiels de la Polynésie à Paris. Nous pensons que nos candidatures sont tout à fait légitimes et qu'elles seront porteuses d'avenir pour le Pays." Et revenant au Tahoeraa, le vice-président insiste : "Notre objectif ce n'est pas de casser le Tahoeraa et de provoquer des difficultés pour la population, mais au contraire de pouvoir parler d'une même voix à paris et surtout de défendre l'action du gouvernement." 

Plus d'infos dans vos journaux, ce soir, sur TNTV







Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:33 Louis Aliot en visite en Polynésie

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard