MONDE

Séismes : sa famille est au Japon, elle raconte


Mardi 19 Avril 2016 à 18:10 | Lu 2048 fois

TÉMOIGNAGE - Rie Shibasaki, Japonaise originaire de Kumamoto, est la femme d'un Tahitien. Sa famille a été victime des récents séismes. Elle souhaite venir en aide aux sinistrés. Tahiti Nui Télévision a recueilli son témoignage :


Crédit : JIJI PRESS / AFP
Crédit : JIJI PRESS / AFP
Le Japon a subi dernièrement de multiples séismes, notamment dans la région de Kumamoto, sur l'île de Kyushu. Au moins 41 personnes sont décédées, plusieurs centaines gravement blessées, d'autres n'ont pas encore été retrouvées. 

Rie Shibasaki, Japonaise originaire de Kumamoto, est la femme d'un Tahitien. Elle vit en Nouvelle-Zélande. À l'annonce du premier séisme important, loin de sa famille, Rie raconte qu'elle a été particulièrement choquée. Mais ses proches ont réussi à la contacter. "J'ai reçu un appel téléphonique de ma mère. Elle m'a dit qu'elle allait bien. L'intérieur de la maison était seulement en pagaille. Personne ne pensait qu'un second séisme allait se produire. Beaucoup d'habitations avaient déjà été endommagées au premier séisme", raconte-t-elle à Tahiti Nui Télévision. 
De mémoire des habitants, la région n'aurait jamais connu de secousses aussi violentes.

Plus de 90 000 personnes ont dû être évacuées. "Au Japon, il y a de nombreux centres d'évacuation dans chaque village. Normalement, l'école primaire, le collège, le lycée et les salles communales", explique Rie.
L'aide est difficilement acheminée dans certaines zones. "Dans la plupart des endroits à l'Est de la région, des poteaux électriques se sont effondrés, des maisons aussi, et la route est fissurée, de sorte qu'il est difficile d'atteindre les zones sinistrées", explique Rie Shibasaki. 

Des centaines de milliers de foyers ont été privés d'électricité. Rie parvient à contacter les membres de sa famille sur leurs téléphones portables, qu'ils rechargent dans leur voiture. Pour ceux qui peuvent y accéder, Facebook permet également de partager des informations et de rassurer ses proches. 

Manon Kemounbaye / Rédaction Web
 

Rie Shibasaki organise une collecte de fonds pour venir en aide aux sinistrés de  Kumamoto. Les informations ici :

appel_au_don_pour_kumamoto.pdf Appel au don pour KUMAMOTO.pdf  (120.21 Ko)


La ville de Kumamoto - crédit : Atsuko Kameyama
La ville de Kumamoto - crédit : Atsuko Kameyama








Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 09:26 Gotlib ne nous fera plus rire

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard