SOCIÉTÉ

Sanctuaire marin aux Australes : le Pays en désaccord avec Pew


Jeudi 7 Avril 2016 à 10:30 | Lu 1016 fois

ENVIRONNEMENT - Les maires des Australes veulent créer le plus grand sanctuaire marin au monde. La fondation Pew les a convaincus. Mais le Pays a quelques divergences de point de vue avec Pew...


Les Australes veulent devenir le plus grand sanctuaire marin au monde. "Nous entendons dire qu'il y a de gros bateaux de pêche qui croisent dans nos eaux. Les pêcheurs les voient et sont témoins de la surpêche", explique Joachim Tevaatua maire Raivavae. Pour éviter cette surpêche, les maires souhaitent mettre 1 million de km2 en zone protégée. 
"Le zonage qui est proposé actuellement par la population des Australes est d'avoir une zone de pêche côtière de 20 miles marins, pour maintenir la pêche côtière ensuite le reste de la ZEE serait une zone fermée à la pêche et ça deviendrait la plus grande réserve marine", explique  Jérôme Petit coordinateur de la fondation internationale Pew en Polynésie. 

Pendant 2 ans, la Fédération des associations de protection de l'environnement a accompagné Pew dans ses missions de sensibilisation.  "C'est bien la première fois que la population s'implique de cette manière-là. Il y a eu à peu près 60 réunions publiques. Tout le monde n'est pas venu. Il y a eu à peu près 500 personnes qui ont été interpellées, qui ont donné leurs idées, qui ont travaillé, et qui ont ensuite entériné ce qui a été mis en place", déclare au micro de Tahiti Nui Télévision Maxime Chan vice-président de la Fédération associations protection environnement.

Les maires des Australes souhaitent que le Pays prenne le relais du projet. Ils vont le présenter au CESC. Mais du côté du ministère de l'Environnement, le discours n'est pas le même. "Nous avons un problème avec cette fondation (Pew, NDLR), que l'on va régler incessamment sous peu", lance Heremoana Maamaatuaiahutapu.
"Le projet du Pays depuis 2008 a toujours été, comme l'a rappelé le président du Pays lors de la COP 21, de placer l'ensemble de la ZEE en aire marine gérée donc 5.5 millions de km2 pour faire de la Polynésie la plus grande aire marine du monde", explique le ministre. "Pour se faire, il a fallu modifier le Code de l'environnement. Le Code de l'environnement a été modifié il y a à peu près un mois, et les procédures de classement de la ZEE ont été lancées. Pew a essayé de convaincre les maires et a réussi, mais n'a pas réussi par contre à répondre à un certain nombre de questionnements : qui va financer la gestion de cette aire ? Comment on peut morceler la ZEE du Pays ? Qui va avoir la responsabilité juridique ?"


Rédaction Web (Reportage Matahi Tutavae)

Le reportage de Matahi Tutavae








Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard