SPORT

Reportage sur l'édition 2014 de la Billabong Pro


Mercredi 27 Août 2014 à 08:50 | Lu 4529 fois

SURF. Le prodige Medina détrône le roi Slater à Teahupoo.


Le Brésilien inscrit une 3ème victoire à son actif à l'occasion de cette 7ème étape du World Championship Tour.
Le jeune Brésilien Gabriel Medina a battu la légende du surf Kelly Slater hier lundi 25 août, au terme d'une finale d'anthologie, sur des vagues de plus de quatre mètres à Teahupoo. Une dernière journée épique, comme le clame Kelly Slater.

Tout a débuté très tôt ce lundi matin. L'organisation décide de lancer la compétition à 7h15. Il s'agit de la 1ère série du 4ème tour. Le seule concurrent polynésien, Michel Bourez, est opposé au Portugais Thiago Pires et à Adrian Buchan. Le "Spartan" échoue de peu et doit passer les épreuves de repêchage pour accéder aux quarts de finale. Au 5ème round, Michel Bourez est face à l'Australien Bede Durbidge qui remporte les premiers points. Belle réponse du Tahitien qui prend les rennes de cette série, mais pas pour longtemps... L'Australien passe en quart de finale et continue dans sa lancée en évinçant Adrian Buchan, vainqueur de l'édition 2013 de la Billabong Pro Tahiti.

Arrive alors le numéro 1 mondial : le Brésilien Gabriel Medina. Il évince le talentueux Kai Andino. Les vagues ne cessent de prendre du volume, la passe de Havae est en effervescence. Certaines séries sont quasi imprenables à la rame, la fin de l'édition est historique commente Philippe Klima, président de la fédération tahitienne de surf.

Toujours dans les quarts de finale, John John Florence enchaine les tubes et se défait d’un nouveau venu dans le WCT Dion Atkinson. On assiste alors à un véritable show du multiple champion du monde, Kelly Slater. Il obtient un premier 10, la vague parfaite, et marque encore des points avec un autre tube noté 9.80. Il ne laisse aucune chance à l'Australien Owen Wright, comme le constate Kelly Slater qui continue ses exploits en demi-finale. Il est à égalité avec le Hawaïen John John Florence, tous deux affichent 19 point 77.

Finalement, l’extra-terrestre passe en finale grâce à une autre vague parfaite notée 10. Il se retrouve alors dans l'ultime série de la compétition face à Gabriel Medina qui remporte sa demi finale sur Bede Durbidge, avec une aisance phénoménale. C'est une finale d'anthologie ! Le quadragénaire Kelly Slater, onze fois champion du monde, se retrouve face à jeune et très concentré Gabriel Medina, actuel numéro 1 mondial. Il entre le premier dans cette finale. Il assure chacun de ses take off : 9.07 puis 8.07. Le Brésilien prend les rennes de ce duel. Kelly Slater chute à plusieurs reprises, visiblement éprouvée par cette journée de folie ! Puis arrive une série… il s'enferme alors dans cette vague mythique de Teahupoo… et c’est un pari réussi : 9.63.

Gabriel Medina n'en a pas fini. Il redouble lui aussi d'efforts et enchaîne avec l'un des plus gros Pull in de la série : il score un 9.53. Malgré une autre vague noté 8.53, Kelly Slater échoue à trois centièmes du Brésilien.

Gabriel MEDINA remporte le trophée de la 14ème édition de la BILLABONG Pro Tahiti.
Même s’il s’est arrêté au 5ème round, le Tahitien Michel Bourez monte à la 4ème place du classement mondial., juste derrière l'Australien Joel Parkinson. Le légendaire Kelly Slater prend la seconde place et le Gabriel  Medina conforte sa position de leader du World Tour, avec 8000 pts d'avance.

Un reportage TNTV.








Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:08 Matahi Drollet, admiratif et admiré

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard